Cet exosquelette promet de vous rendre 20 fois plus fort

exosquelette

Sarcos Robotics a récemment dévoilé son concept d’exosquelette robotique, permettant à son opérateur de transporter jusqu’à 90 kilos sur de longues périodes. Le Guardian XO Max pourrait même intégrer des premiers chantiers de construction dès 2020.

Dans un futur proche, les robots n’asserviront pas l’Homme, ils le rendront meilleur, plus efficace. Et ça commence dès maintenant. En témoigne la sortie du Guardian XO Max, de Sarcos Robotics. Ce premier exosquelette fonctionnant sur batterie promet d’accroître considérablement la force humaine. Vous pourriez par exemple, avec cette “armure”, soulever facilement une centaine de kilos. Avec son Guardian XO Max, la firme vise ici les grands chantiers de construction. Vous pouvez d’ailleurs déjà précommander ce tout premier exosquelette industriel au monde. En revanche, vous ne serez livré qu’en 2020.

Actif jusqu’à huit heures d’affilée

Depuis quelques années, l’objectif de Sarcos Robotics est de mettre au point une technologie robotique portable, et relativement abordable, qui pourrait se démocratiser sur les chantiers de construction dans les cinq ans à venir. Pour ce faire, la firme devait alors proposer un exosquelette capable de fonctionner sur batterie, sans aucun câble d’alimentation. C’est désormais chose faite (après 17 années d’investissements). Le Guardian XO Max vous promet de rester actif jusqu’à huit heures d’affilée avec une seule charge. Le système a également été conçu pour que les batteries vides puissent être remplacées par des neuves pendant que celui-ci est encore actif.

« Grâce à nos innovations en matière d’optimisation de l’utilisation de l’énergie, Sarcos a été en mesure de faire ce qu’aucune autre entreprise de robotique au monde n’a été capable de faire avec des exosquelettes ou des robots humanoïdes à moteur : alimenter un robot à taille humaine effectuant un travail significatif pendant huit heures, avec une seule charge », se félicite Ben Wolff, PDG de Sarcos Robotics.

« Les lésions professionnelles au dos coûtent annuellement plus de 100 milliards de dollars aux employeurs américains, ce qui souligne la nécessité d’améliorer la sécurité des travailleurs et de fournir un moyen d’éliminer les tensions corporelles, peut-on également lire sur le site de la firme. Sarcos a conçu le Guardian XO Max de manière à ce que tout le corps de la combinaison, ainsi que sa charge utile, soit transféré du sol à la structure de la combinaison ».

exosquelette

Un exosquelette promet de vous rendre vingt fois plus forts. Crédits : Sarcos Robotics

Force bionique

Pratique donc, mais aussi redoutablement efficace. Le Guardian XO Max promet de vous rendre 20 fois plus fort. Ainsi, muni de l’exosquelette, vous pourriez facilement soulever une poutre de 90 kilos, puisque vous n’auriez l’impression que de soulever une masse de 4,5 kilos. Pour faciliter davantage les mouvements, Sarcos Robotics indique également avoir intégré à son exosquelette un réseau complexe de capteurs permettant au porteur de contrôler instinctivement le robot, conformément à ses réflexes naturels.

On ne sait pas exactement combien coûteront ces unités d’exosquelette. Pour l’heure, il ne serait question que d’une sorte de location (un service payant, peut-on lire). Dans une interview accordée à IEEE Spectrum, Ben Wolff a notamment suggéré que l’installation, la maintenance et la supervision de l’exosquelette pourraient se vendre à hauteur de « 25 dollars par heure ».

Lire aussi : En 1983, Isaac Asimov prédit le monde de 2019. Voici ce qu’il a vu venir

Source : SciencePost


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *