Boire un verre de vin rouge a les mêmes effets qu’une séance de gym

vin rouge

Selon les chercheurs scientifiques à l’université d’Alberta au Canada, le vin rouge comporte le même composé naturel – le resvératrol – comme dans les noix et les raisins – et quand il a été testé sur des souris, leur performance physique, la fonction cardiaque et la force musculaire se sont améliorées.

Et alors que bien sûr, nous ne pouvons pas vraiment nous comparer à des souris sur tous les niveaux, il semble que le composé est également bénéfique pour nous.

Le chercheur principal, Jason Dyck a dit à Science Daily : «Le resvératrol a montré des résultats similaires à ce que vous verriez d’un entraînement en endurance. Le resvératrol pourrait aider les personnes qui veulent exercer, mais qui en sont physiquement incapables. Le resvératrol pourrait imiter l’exercice pour eux ou améliorer les avantages de la modeste quantité d’exercice qu’ils peuvent faire”.

En bref, cela signifie que le vin rouge possède les ingrédients qui créent les mêmes effets qu’aller à la gym. Donc, en buvant un verre de rouge par jour, vous pouvez renforcer votre cœur, les muscles et les os comme le ferait une séance d’entraînement.

Mais évidemment, boire un verre par jour ne va pas vous donner d’abdominaux. Malheureusement, nous devons vraiment travailler pour ce genre de choses – eh oui.

Et les effets positifs ne fonctionnent qu’avec un verre de vin – pas plus que cela, et les avantages sont compensés par les effets négatifs, le gain de poids.

Un verre de 175 ml de vin rouge contient en moyenne 120 calories,  tandis qu’un verre de 250 ml contient environ 215 calories – multiplier par trois et vous venez de doubler votre apport calorique du dîner.

Et – dans le cas où vous avez besoin d’un peu plus d’excuses pour acheter une bouteille de vin rouge en rentrant à la maison après le travail – le vin rouge est assez avantageux pour d’autres choses également.

Avec modération, il réduit le mauvais cholestérol, peut prévenir les caillots sanguins, ralentir le déclin du cerveau, diminuer le risque de cataractes, le cancer du côlon et le diabète de type 2.

Vous ne pouvez pas discuter avec la science.

Source : Metro.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *