Essayez ces 5 habitudes quotidiennes pour améliorer votre vie cette année

Tout le monde est un expert de nos jours. Buvez un verre de vinaigre de cidre de pomme avant chaque repas pour perdre du poids. Réveillez-vous à 5 heures du matin tous les jours pour être plus productif. Ne scolarisez pas vos enfants comme tous ces entrepreneurs technologiques californiens.

Il y a tellement de conseils qu’il est difficile de distinguer les faits scientifiques de la mode passagère. Nous avons donc rassemblé cinq habitudes quotidiennes dont la recherche a prouvé qu’elles amélioreront votre santé, amélioreront votre humeur et réduiront votre stress.

1. Mangez la même chose tous les jours pour le petit déjeuner

On estime que l’être humain moyen prend 35 000 décisions chaque jour, dont plus de 200 décisions concernant uniquement les aliments. L’effet combiné de toutes ces délibérations et de ces décisions est ce qu’on appelle la fatigue de la décision. La recherche a montré que les humains ont une quantité limitée d’énergie à dépenser pour prendre des décisions intelligentes. Une fois que nous dépensons cette énergie, soit nous commençons à prendre des décisions irréfléchies, soit nous abandonnons complètement la décision, ce qui n’est pas vraiment très productif.

La meilleure façon d’éviter la fatigue décisionnelle est simplement de prendre moins de décisions en routinant des parties de votre journée. Ce n’est pas un hasard si Steve Jobs et Mark Zuckerberg portent exactement la même tenue tous les jours ou si Dr Dre enfile la même paire de lacets chaque matin. Les gens riches peuvent s’en tirer avec des choix vestimentaires excentriques, mais nous suggérons de rationaliser un autre choix quotidien : ce qu’il faut manger au petit déjeuner.

Au lieu de gaspiller votre précieux cerveau en essayant de choisir entre un bagel et du fromage à la crème ou des œufs brouillés, choisissez un repas sain et énergisant et suivez-le tous les jours (au moins tous les jours de la semaine, avec une certaine variété les fins de semaine). Les experts en nutrition et en perte de poids suggèrent une céréale riche en fibres avec du lait faible en gras et des fruits frais ou un milk-shake protéiné faible en gras avec des fruits congelés.

2. Planifiez du temps debout

Bien que la position assise ne soit pas exactement le nouveau tabagisme, de plus en plus de recherches ont démontré que le fait de rester assis sur vos fesses pendant huit heures ou plus par jour augmentait la tension artérielle, faisait augmenter le taux de sucre dans le sang et le taux de cholestérol.

Mais de combien de temps exactement avez-vous besoin pour combattre les effets de la position assise ? Une étude a révélé que le fait de se lever et de faire de l’activité physique légère (faire un tour de table au bureau) pendant seulement deux minutes toutes les heures était associé à un risque de décès réduit de 33 % ! C’est une raison suffisante pour vous rappeler de vous lever et de vous déplacer toutes les heures.

Les bureaux debout sont une solution, tout comme l’appui de votre ordinateur portable sur une table haute. Se tenir debout, comme marcher, force les muscles et le cœur à travailler un peu plus. Vous pouvez aussi inviter vos collègues à une “réunion de marche”, surtout s’il s’agit d’une séance de brainstorming. En prime, une promenade à l’extérieur est liée à une plus grande créativité.

3. Prenez une pause méditation

Vous n’avez pas besoin d’être bouddhiste ou de vous tortiller dans une position de lotus pour récolter les bienfaits de la méditation qui réduisent le stress. Une étude sur la méditation de pleine conscience a révélé que les personnes qui ont eu recours à la médiation pendant six semaines présentaient des niveaux d’anxiété, de dépression et d’insomnie inférieurs à ceux des autres personnes.

Alors, comment faire ça ? C’est en fait très simple. Choisissez un moment de la journée où vous pouvez trouver un endroit tranquille pour vous asseoir (ou vous lever, si vous êtes susceptible de vous endormir). Ensuite, choisissez un mantra qui suscite des sentiments de détente et de paix. Le Dr Herbert Benson, ancien directeur du Benson-Henry Institute for Mind Body Medicine, a suggéré dans Harvard Heart Letter de répéter des mots positifs comme “paix” et “détente”, une courte prière ou une phrase rythmique comme “respirer le calme, expirer la tension”. Essayez de le faire pendant 20 minutes, mais commencez par cinq s’il le faut.

Si votre esprit commence à s’égarer, reprenez vos esprits en revenant à votre mantra. Ou s’il est tout simplement trop difficile de calmer vos pensées par vous-même, pensez à télécharger des méditations préenregistrées ou à vous inscrire à une application quotidienne de pleine conscience comme Headspace (anglais).

4. Tenez un journal de gratitude ou de rire

Il y a de plus en plus de preuves qu’une dose quotidienne de gratitude est bonne pour améliorer votre humeur, améliorer vos relations et cultiver la patience. Si vous voulez éviter la dépression et investir dans le bonheur à long terme, pensez à réserver 10 minutes chaque soir pour pratiquer un exercice appelé Trois bonnes choses.

Créé par le Dr Martin Seligman, le père de la psychologie positive moderne, l’exercice est simple. Tenez un journal dans lequel vous écrivez trois bonnes choses qui vous arrivent chaque jour. Cela peut être aussi fugace que de savourer un bon sandwich pour le déjeuner ou aussi important que la naissance d’un enfant. À côté de chaque entrée, expliquez pourquoi cela s’est produit et qui a contribué à sa réalisation.

Selon le Journal of Happiness Studies, lorsque les participants ont essayé l’exercice des Trois bonnes choses pendant seulement une semaine, ils étaient moins susceptibles d’être déprimés et les effets positifs ont duré des mois. Fait intéressant, la même recherche a révélé des effets stimulants semblables sur l’humeur en notant trois choses amusantes qui se sont produites aujourd’hui et pourquoi. Donc, si un journal de gratitude vous semble trop ringard, essayez un journal de rire !

5. Éteindre tous les écrans 30 minutes avant le coucher

Une bonne nuit de sommeil est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour améliorer votre état de santé général, réduire le stress et la dépression, et augmenter votre productivité diurne. Mais il y a tant de choses qui empêchent une nuit de sommeil vraiment reposante et ininterrompue. En plus de boire trop de caféine trop tard dans la journée, nous sommes dépendants de nos écrans.

Les appareils électroniques comme les smartphones, les tablettes et les lecteurs électroniques émettent des longueurs d’onde bleues qui empêchent la production de mélatonine, l’hormone qui aide notre corps à maintenir un rythme circadien stable. Les ordinateurs et les téléviseurs produisent également de la lumière bleue, mais nous sommes plus éloignés d’eux, de sorte que le dosage n’est pas aussi élevé. Lorsque la production de mélatonine est supprimée, le corps et le cerveau manquent leurs repères normaux pour se détendre et se préparer au sommeil.

Dans une petite étude, les participants qui passaient du temps sur un lecteur électronique avant de se coucher mettaient plus de temps à s’endormir, avaient en moyenne moins de sommeil paradoxal et étaient plus fatigués au réveil après huit heures que les personnes qui lisaient un livre imprimé avant le coucher. Les chercheurs s’inquiètent également des effets à long terme de la suppression de la mélatonine, qui a été associée à une incidence plus élevée de cancer du sein et du colon chez les travailleurs de nuit.

En règle générale, éteignez tous les appareils électroniques une demi-heure avant le coucher. En plus de laisser la mélatonine faire son travail, elle donnera à vos yeux et à votre cerveau un peu de repos en prévision du temps du sommeil.

Lire aussi : Les secrets de Tom Brady pour être le meilleur : Pas d’OGM, pas de fluor, pas d’électronique ou de téléphone portable dans la chambre à coucher

Source : HowStuffWorks – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *