Un diététiste en oncologie révèle les aliments que vous pouvez manger pour prévenir le cancer

Oncology-cancer

Cette semaine, nous avons appris par l’Organisation mondiale de la santé que la viande rouge peut favoriser le cancer, mais est-ce que votre régime alimentaire est lié à une maladie ?

Le cancer est un mot effrayant et un diagnostic de la maladie peut être intimidant – mais que pouvons-nous faire pour prévenir ou réduire nos chances de l’obtenir ?

Tara Whyand, diététiste en oncologie, a expliqué à Express.co.uk qu’il y a un lien entre le régime alimentaire et les chances d’avoir un cancer.

Saviez-vous que le curcuma peut aider à agir contre le cancer de l’intestin, du sein et du pancréas ? Express.co.uk pose les questions auxquelles vous voulez connaître les réponses.

Quels nutriments se sont révélés jouer un rôle dans la prévention du cancer ?

Il y a un grand nombre d’études de laboratoire montrant des nutriments et suppléments botaniques agissant contre le processus du cancer. Ce qui est plus difficile à faire est la distinction de ce qui aide à réduire le risque de cancer lorsque l’on étudie l’alimentation d’une personne comme un tout.

Les tissus du corps ont différentes relations avec les nutriments et les aliments que nous mangeons, par exemple la vitamine D est liée à l’intestin et la santé du sein, mais pas tant quant à la santé de la prostate.

Des niveaux élevés de lycopène sont liés à une réduction des cancers du sein et de la prostate. Le sélénium est lié à la santé du pancréas. Le thé vert peut aider la santé de l’intestin, du pancréas, de la prostate et du foie.

La curcumine, un composé à l’intérieur de curcuma peut agir dans l’intestin, le sein, le pancréas et le foie, tandis que la thiamine et la vitamine E sont particulièrement utiles pour des foies endommagés. Un faible apport en zinc est lié à un risque accru de cancer du sein.

thé_vert-cancer

Il est pensé que le thé vert peut aider à agir contre certains cancers

Comment font-ils cela ?

Certaines vitamines, des minéraux et des extraits de plantes peuvent directement bloquer certains développements du cancer et protéger contre les dommages de l’ADN en utilisant des propriétés antioxydantes.

La vitamine D est un peu différente, elle possède une action hormonale, peut normaliser les cellules, diminuer la croissance des cellules cancéreuses, stimuler la mort cellulaire anormale et réduire les vaisseaux sanguins se formant autour des tumeurs. Des extraits botaniques, tels que la curcumine et le thé vert réduisent l’inflammation, ce qui est parfois le point de départ pour le cancer.

Que devrions-nous consommer chaque jour ?

Une alimentation variée essentiellement à base de plantes, y compris au moins 5 fruits et légumes variés par jour, va fournir suffisamment de vitamines et de minéraux pour maintenir certaines personnes en bonne santé.

Cependant cela ne traitera pas les carences en vitamines et minéraux, sauf si vous faites un effort conscient d’inclure ces ingrédients en grandes quantités chaque jour.

Les gens peuvent donc prendre des suppléments appropriés s’ils ont besoin de traiter une carence avérée ou avoir une condition qui est très susceptible de bénéficier d’un extrait botanique.

vitamines-minéraux-prévention-cancer

Certaines vitamines, minéraux et des extraits botaniques peuvent directement bloquer certains développements de cancer

Les meilleurs conseils pour éviter le cancer ?

  • Si vous savez que vous avez un risque accru de cancer à cause d’un surpoids ou d’une mauvaise alimentation et mode de vie, alors il est conseillé de prévenir les carences liées à des cancers spécifiques. La façon dont vous choisissez de le faire, avec ou sans suppléments vous revient.
  • Si vous êtes atteint d’une maladie dans l’un de vos organes, par exemple le diabète, la pancréatite, polypes, l’hépatite, vous devez assister à toutes les nominations et respecter la prise de médicaments, les conseils donnés pour un régime alimentaire et un style de vie pour réduire le risque.
  • Gardez un poids correct pour votre taille et faites de l’exercice chaque jour si possible.
  • Inclure au moins 5 fruits et légumes de couleur différente dans votre alimentation tous les jours et cuisinez avec du curcuma quotidiennement. Choisissez du thé noir ou du thé vert plutôt que de l’alcool !
curcuma-thé_vert-cancer

Le curcuma et le thé vert font partis des bons aliments à manger

Est-ce différent pour les hommes et les femmes ? Et comment ?

Les hommes et les femmes ont des exigences différentes pour les vitamines et les minéraux en fonction de l’âge, et si vous répondez à ces exigences, cela réduit le risque de carence.

Pour les facteurs de risque du cancer qui comprennent la carence d’une vitamine ou d’un minéral, répondre aux exigences peut réduire le risque de cancer. Il n’y a pas d’exigences officielles pour les apports de thé vert ou de curcumine étant donné que nos corps n’ont pas besoin d’eux pour vivre, mais ils contiennent des composés alimentaires qui peuvent être vus comme un bonus supplémentaire pour la santé.

Les hommes ont une prostate et évidemment, les femmes n’en ont pas, des choses comme la grenade ne peuvent pas être bénéfiques pour les femmes de la même manière que pour les hommes, mais restent encore bénéfiques à tous pour une bonne santé avec 5 fruits et légumes.

Y a-t-il des aliments spécifiques que nous devrions éviter ?

Évitez tout ce qui est fumé et salé, la viande et le poisson fumée sont susceptibles d’augmenter le risque de certains cancers, en particulier ceux en contact direct avec le système gastro-intestinal.

Les 17 produits alimentaires les plus dangereux :

noixcajou

Ne jamais les consommer crues – les noix de cajou “crues” dans les supermarchés sont cuites à la vapeur pour enlever la toxine organique appelée urushiol qui peut être fatale à des niveaux élevés de consommation

frog

Les ouaouarons contiennent une variété de substances toxiques; les jeunes grenouilles qui n’ont pas encore commencé à s’accoupler sont les plus mortelles – porteuses d’une toxine qui peut provoquer une insuffisance rénale

brainmonkey

Le cerveau de singe est disponible principalement en Asie, il peut être mangé cru ou cuit, mais peut transmettre une variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob

poi

Le fugu peut être consommé frit, cru (sashimi), avec du saké, bouilli avec du miso, mais le foie et les organes internes contiennent un poison mortel, la tétrodotoxine

 

hakarl

Hákarl est une tradition Islandaise, le requin du Groenland est fumé jusqu’à six mois, coupé en tranches et servi avec le pain de seigle : les requins n’ont pas de reins donc les toxines sont filtrées à travers la peau

bloodclams

Les palourdes de sang contiennent de nombreux virus et bactéries: l’hépatite A, E, la typhoïde et la dysenterie – environ 15% des personnes qui mangent des palourdes de sang sont infectées

casumarzu

Casu Marzu est une tradition en Sargaigne qui consiste à faire pourrir du fromage infesté de larves de mouches qui fermentent le fromage; Les larves peuvent forer à travers les paroies intestinales provoquant une maladie grave

elderberries

Les baies de sureau peuvent être mangées crues tant qu’elles sont mûres et peuvent être cuisinées sans branches, sans feuilles et graines qui contiennent du cyanure

ackee

Le ackee doit être consommé bien mûr sans ses graines, comme les graines contiennent la toxine hypoglycine

fesikh

Le fesikh est un poisson fermenté qui est mangé le jour de la fête du printemps Shem el-Nessim en Égypte : Ils sont traditionnellement consommés après avoir été séchés au soleil et fermentés dans le sel pendant un an

penguimedule

Le pangium edule ne peut se déguster qu’après avoir été bouilli sans coquille et trempé dans l’eau, ou le faire bouillir et l’enfouir dans des feuilles de bananiers et des cendres pendant un mois – contient du cyanure d’hydrogène

aa

Peut être mangé bouilli, frit, cuit à la vapeur, grillé, en purée mais contient de la linamarine qui tourne au cyanure si consommé cru

starfruit

Si vous avez de mauvais reins, 100ml de jus de carambole peut être toxique comme il contient une neurotoxine qui affecte le cerveau et les nerfs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

meduse

Echizen Kurage est un met délicat japonais de méduse mais il faut faire enlever les parties toxiques avant d’être cuisiné pour être manger sans risque

absinthe

L’absinthe est un hallucinogène très addictif et une drogue psychoactive qui peut causer des troubles sociaux, le suicide, la tuberculose et l’épilepsie

 

 

 

 

 

 

 

rhuibarbleave

Les feuilles de rhubarbe contiennent de l’acide oxalique qui peut former des cristaux mortels dans les reins

sannakji

Le sannakji est poulpe vivant à consommer très rapidement, les ventouses sur les tentacules peuvent saccrocher dans la gorge et provoquer un étouffement

La suppression des produits laitiers va probablement affecter notre risque de cancer ? Et que dire du calcium ?

En termes de risque de cancer, les produits laitiers et le calcium ont montré des effets protecteurs et nuisibles. Globalement, les avantages pour la santé des produits laitiers l’emportent sur les préjudices non prouvés.

Le calcium est un élément nutritif important pour la santé osseuse et dentaire, avec des produits laitiers comme étant la principale source de calcium alimentaire. Les produits laitiers tels que le lait, le yaourt et le fromage sont également de bonnes sources de calcium, les protéines, la vitamine A, la vitamine B12, magnésium, phosphore, potassium, la riboflavine et le zinc.

Les preuves suggèrent que le lait protège probablement contre le cancer colorectal. Il y a peu de preuves suggérant que le lait et les produits laitiers augmentent le risque de cancer de la prostate, et que le fromage (ou la graisse dans le fromage) augmente le risque de cancer colorectal.

Il semble n’y avoir aucune association significative entre la consommation de produits laitiers et le risque de cancer du sein. Les suppléments de calcium protègent sans doute contre le cancer colorectal, les régimes alimentaires riches en calcium ont été liés avec une augmentation probable du risque de cancer de la prostate. Avoir une alimentation modérée en produits laitiers, soit 3 portions par jour, devrait fournir des niveaux de sécurité en calcium et d’autres nutriments essentiels sans augmenter le risque de cancer de la prostate chez les hommes. Les preuves sont encore insuffisantes pour recommander l’utilisation générale de suppléments de calcium pour la prévention du cancer.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *