Une quantité excessive d’un médicament contre les maux de dents a rendu le sang de cette femme bleu


Une femme de 25 ans a été transportée d’urgence après qu’elle soit tombée malade et que sa peau ait pris une légère teinte bleue. À la surprise des médecins, il s’est avéré que son sang avait aussi viré au bleu marine foncé.

sang-bleu-médicaments

Une étude de cas publiée dans le New England Journal of Medicine documente le cas inhabituel survenu au Miriam Hospital de Rhode Island. Les médecins travaillant sur le cas expliquent que la coloration bizarre était le résultat d’un médicament utilisé pour traiter les maux de dents.

Peu avant d’aller se coucher la nuit précédente, la femme avait utilisé une “grande quantité” d’analgésique topique contenant de la benzocaïne pour soulager un mal de dents. Elle s’est réveillée faible, fatiguée, essoufflée et avec une décoloration de la peau, elle s’est judicieusement dirigée vers l’hôpital.

Les médecins ont noté qu’elle avait une fréquence respiratoire de 22 respirations par minute (un niveau relativement normal) et une saturation en oxygène extrêmement basse de 88 %. Pour le contexte, vous devriez vous attendre à ce qu’un niveau normal et sain de saturation en oxygène se situe entre 97 et 100 %. On lui a donné un supplément d’oxygène, mais cela n’a pas permis de résoudre le problème et sa saturation en oxygène a chuté à 67 %.

Une seringue remplie du sang noir de la patiente. The New England Journal of Medicine ©2019.

On lui a finalement diagnostiqué une méthémoglobinémie acquise, une condition dans laquelle une quantité anormale de méthémoglobine est produite. La méthémoglobine est créée lorsque le fer contenu dans l’hémoglobine d’une personne, la protéine des globules rouges qui transporte et distribue l’oxygène au corps, change de forme. La protéine modifiée ne peut pas se lier à l’oxygène, ce qui signifie qu’elle ne peut pas transporter l’oxygène aux tissus.

Contrairement à la croyance populaire, le sang désoxygéné n’est pas bleu vif comme la couleur de vos veines. Il est vrai que le sang oxygéné est d’un rouge plus vif en raison de la présence d’hémoglobine chargée en oxygène. Lorsque l’hémoglobine libère de l’oxygène, sa forme change et la protéine semble plus foncée, ce qui fait que le sang désoxygéné devient rouge foncé. Dans ce cas, le sang était si désoxygéné qu’il semble extrêmement sombre, presque noir avec une teinte très douce de bleu marine.

Bien que la raison pour laquelle la drogue antidouleur ait poussé la femme à développer une méthémoglobinémie ne soit pas tout à fait claire, la réaction n’est pas inconnue. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis note sur son site Web que “les consommateurs qui utilisent des produits à base de benzocaïne pour traiter la douleur buccale devraient consulter immédiatement un médecin pour tout signe ou symptôme de méthémoglobinémie”. Environ 319 personnes ont été traitées pour une méthémoglobinémie liée à la benzocaïne aux États-Unis. Trois personnes sont mortes.

Heureusement, la femme a récupéré de sa périlleuse journée aux urgences. Elle a reçu du bleu de méthylène par voie intraveineuse, le traitement de choix de la méthémoglobinémie, et a rapidement constaté une amélioration considérable de sa respiration, ainsi qu’une réduction de la décoloration de sa peau.

Lire aussi : Une condition rare permet à une femme d’entendre son sang couler dans ses veines

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *