À 13 ans, elle a inventé un moyen génial et novateur pour améliorer les panneaux solaires

améliorer les panneaux solaires

Une scientifique californienne de 13 ans a gagné 25 000 $US pour avoir inventé un système de panneaux solaires permettant de déterminer où se trouve le Soleil à un moment donné.

Georgia Hutchinson, de Woodside, en Californie, a remporté le premier prix au concours national Broadcom Masters STEM pour les élèves du secondaire.

Elle s’est classée première dans un groupe de 30 finalistes, qui ont reçu un total de 100 000 $US de récompense en argent.

La Society for Science & the Public et la Broadcom Foundation, qui ont soutenu le concours, ont également donné 1 000 $US au programme STEM – science, technologie, ingénierie et mathématiques – de l’école secondaire Hutchinson.

L’invention d’Hutchinson, qu’elle appelle un traqueur solaire à deux axes piloté par les données, repose sur des données accessibles au public de la National Oceanic and Atmospheric Administration pour suivre le Soleil et rendre les panneaux solaires plus efficaces.

Au lieu d’utiliser des capteurs coûteux, l’invention utilise un programme informatique conçu pour déterminer l’emplacement du Soleil et incliner les panneaux solaires pour une production d’énergie optimale.

Hutchinson a dit qu’elle espérait qu’en aidant les panneaux solaires à produire plus d’énergie, l’invention inciterait les gens à investir dans l’énergie solaire.

Il est crucial de mettre l’accent sur les ressources renouvelables pour réduire notre empreinte carbone si nous voulons éviter les conditions climatiques extrêmes, a-t-elle dit.

Près de chez Hutchinson, dans la région de la baie de San Francisco, ce genre de conditions météorologiques ont entraîné une catastrophe. Début novembre, la Californie du Nord a été frappée par l’incendie le plus dévastateur de l’histoire de l’État ; il a tué au moins 86 civils.

“La fumée était si forte que des milliers d’écoles dans tout l’État ont dû être fermées”, a déclaré Hutchinson à Business Insider.

“Nous voyons en ce moment les effets du changement climatique, et le traqueur solaire à deux axes que j’ai construit est conçu pour rendre l’énergie solaire plus économique.”

La jeune Hutchinson a dit qu’elle travaillait avec un avocat pour faire breveter son invention, ajoutant qu’elle utiliserait l’argent du prix pour son éducation.

Maya Ajmera, présidente et directrice générale de la Society for Science & the Public, a déclaré à Business Insider que seulement 10 % des quelque 80 000 étudiants qui participent à des expo-sciences sont nommés pour participer à Broadcom Masters.

Cette année, un groupe de juges a choisi 300 candidats parmi un bassin de 2 500 étudiants qui se sont inscrits, puis un autre jury a réduit le nombre de candidatures à 30.

Le projet de Hutchinson s’est démarqué parce qu’il utilisait des données accessibles au public et qu’il était très précis, a dit M. Ajmera. Au cours d’un essai de l’appareil, la quantité d’électricité générée était dans les 5% de ce que prédisait le modèle informatique de Hutchinson.

M. Ajmera a déclaré que la société soutenait le concours de l’école intermédiaire parce qu’il cible les élèves pendant la période la plus impressionnable de leur vie.

“Nous pensons que c’est le moment si nous pouvons capter l’enthousiasme des enfants à propos des STEM qui va rapporter d’énormes dividendes à l’avenir”, a dit M. Ajmera.

Après avoir présenté son projet à des expo-sciences locales et nationales, Hutchinson s’est rendue à Washington, DC, pour la dernière étape du concours.

“Savoir que les gens que j’ai rencontrés à Broadcom Masters influenceront la société à l’avenir est vraiment réconfortant pour moi”, a déclaré Hutchinson.

“J’ai été vraiment inspirée par la passion de tout le monde, et de tous ceux qui voulaient changer le monde pour de bon et qui voulaient utiliser STEM pour cela, peu importe d’où ils venaient.”

À la maison, Hutchinson se retrouve souvent la seule fille à coder des cours de STEM et d’autres activités STEM, mais le voyage à Washington a été l’occasion de passer du temps avec une douzaine d’autres filles qui sont passionnées par les STEM, a-t-elle dit.

Hutchinson a dit qu’elle essayait de rendre ça plus courant. Après avoir été la seule fille à s’inscrire à un cours facultatif d’informatique à l’école primaire, Hutchinson a créé un chapitre du programme sans but lucratif Girls Who Code pour intéresser un plus grand nombre de ses pairs aux STEM.

Depuis, elle a également lancé un club de design à l’heure du déjeuner, où elle travaille avec des filles de quatrième et de cinquième année sur divers projets, comme la conception d’une griffe hydraulique.

“Je veux vraiment montrer aux gens que les STEM ne s’adressent pas seulement aux garçons et que les filles peuvent participer”, a déclaré Hutchinson.

Cet article a été publié à l’origine par Business Insider.

Lire aussi : Une invention imprimée en 3D produit 2 litres d’eau potable toutes les heures à partir de l’air

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche


1 Commentaire

  1. Franck

    Si les panneaux solaires deviennent une usine à gaz, on n’a rien gagné!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *