En utilisant simplement le Soleil, un matériau 2D bon marché peut nettoyer 99,9999% des bactéries de l’eau en 30 minutes


Cette dernière percée scientifique en provenance de Chine pourrait apporter de l’eau potable propre et bon marché aux populations du monde entier.

Plus tôt ce mois-ci, des scientifiques de l’Université de Yangzhou ont mis au point un système d’eau qui utilise la lumière du Soleil et des matériaux 2D pour purifier 99,9999% des bactéries de l’eau – dont E. coli.

Selon leurs tests, leur système écologique a été capable de purifier suffisamment d’eau potable quotidienne pour quatre personnes en un peu moins de 30 minutes.

Le système peu coûteux fonctionne en utilisant des feuilles de nitrure de carbone graphitique comme photocatalyseur à l’intérieur d’un réservoir d’eau. Lorsque les feuilles sont exposées à la lumière directe du Soleil, elles libèrent des électrons qui se lient à l’oxygène de l’eau et créent des composés qui purgent l’eau des bactéries.

Il existe des systèmes modernes de purification qui utilisent des procédés chimiques similaires pour détruire les bactéries, mais ils utilisent des photocatalyseurs qui laissent des polluants chimiques nocifs comme sous-produits. Ces systèmes nécessitent généralement plus d’une heure pour purifier le même sac de 10 litres d’eau que le système de l’Université de Yangzhou.

Les chercheurs universitaires ont récemment publié leurs résultats dans la revue Chem.

“Son taux de désinfection de premier ordre était cinq fois plus élevé que celui des meilleurs photocatalyseurs sans métal rapportés précédemment, avec seulement un dixième de la consommation de catalyseur”, a déclaré Wang Chengyin, co-auteur du document.

Les chercheurs travaillent maintenant à la mise en œuvre de leur système dans des contenants portatifs afin qu’ils puissent commencer à être déployés dans les régions à risque partout dans le monde.

“L’application future de la technologie de désinfection photocatalytique peut soulager considérablement la pénurie d’eau propre et la pénurie d’énergie mondiale”, a déclaré Wang Da, chercheur principal de l’étude.

Lire aussi : Certains additifs alimentaires pourraient causer de l’anxiété et un changement de comportement

Source : Good News Network – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *