Un implant oculaire pourrait restaurer la vue et donner de l’espoir à des milliers de personnes aveugles

implant oculaire

L’implant pourrait aider 20 000 personnes souffrant d’une maladie rare au Royaume-Uni afin qu’elles voient à nouveau : Un œil bionique capable de restaurer la vue.

Les scientifiques ont développé un implant, qui délivre des impulsions longues de courant électrique chez les personnes atteintes par une maladie rare dans laquelle les cellules photoréceptrices cessent progressivement de fonctionner.

Il apporte de l’espoir aux 20 000 britanniques atteints de rétinite pigmentaire incurable (RP) après qu’une étude a montré que le dispositif améliore la netteté des images.

La rétinite pigmentaire est une affection héréditaire rare qui provoque une détérioration progressive des cellules photosensibles qui détectent la lumière dans la rétine, ce qui peut conduire à la cécité.

La maladie touche environ une personne sur 4 000.

bionique-eye-implant

Bionique : Le développement pourrait donner de l’espoir à des milliers de gens

Dans une expérience sur un patient atteint de rétinite pigmentaire, l’implant appelé Argus a été placé à l’arrière de l’œil et a permis à la rétine d’être stimulée précisément grâce aux longues impulsions électriques.

Le professeur Andrew Weitz, de l’université de Californie du Sud, a déclaré : “C’est un grand pas en avant pour aider à rendre la vue aux personnes atteintes de rétinite pigmentaire”.

L’implant décrit en ligne sur Science Translational Medicine permet aux patients de voir des taches de lumière focalisées.

Le professeur Weitz a déclaré : «Être capable de créer des points de lumière focalisés est important. Pensez à chaque point de lumière comme un pixel dans une image. En disposant de nombreux points lumineux dans la forme d’un objet, nous pouvons générer des images nettes de cet objet”.

implant

L’implant permettra aux personnes avec une maladie rare de voir

“Pour ceux d’entre nous qui portent des lunettes, imaginez la différence entre essayer de lire une enseigne lointaine avec et sans vos lunettes. Pour les personnes avec des implants rétiniens, être capable de voir plus clairement devrait avoir un impact important sur leur capacité à reconnaître des objets et se déplacer dans leurs environnements. Ces améliorations de la vision peuvent vraiment booster le sens de l’indépendance et la confiance d’une personne.”

Les rétines artificielles actuelles donnent aux patients la capacité de percevoir la lumière en utilisant une caméra montée sur une paire de lunettes, une unité de traitement vidéo transforme les images en signaux électroniques transmis sans fil et un réseau d’électrodes implanté pour stimuler les neurones visuels.

Elles ont permis aux personnes aveugles de détecter le mouvement et localiser des objets volumineux, mais les dispositifs pourraient involontairement stimuler les cellules nerveuses de la rétine chez les patients et ils observent parfois de grandes formes oblongues de lumière qui réduisent la qualité de la vision.

Elles stimulent la rétine avec de brèves impulsions de courant électrique d’une durée d’environ 0,5 millisecondes.

implant-stimulation

Les impulsions électroniques permettront aux gens de voir

Dans les expériences les chercheurs ont constaté que l’augmentation de la durée permet une visualisation des points de lumière focalisés.

Dans tous les essais sur les animaux, les impulsions de 8 millisecondes activent des cellules nerveuses mais obscurcissent la capacité à générer un point concentré de lumière. Des impulsions de 16 millisecondes stimulent également les cellules nerveuses mais à moindre mesure. Les impulsions de 25 millisecondes et plus n’ont produit aucune preuve de cet effet secondaire.

Le professeur James Weiland a déclaré : «Nos résultats soutiennent en outre, qu’il est possible pour les patients atteints de rétinite pigmentaire de voir les formes à l’aide de la vision artificielle. Cela fait un dossier solide pour le développement d’implants rétiniens haute résolution”.

La rétinite pigmentaire entraîne une perte graduelle et progressive des cellules qui détectent la  lumière dans la rétine.

Le début des problèmes peut commencer à l’adolescence avec des problèmes de vision périphérique et un mal à voir dans les endroits peu éclairés.

Source : Mirror.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *