La NASA construit un prototype de drone pour un vol vers Mars

la nasa construit

La NASA se prépare à envoyer un drone vers Mars d’ici 2024 – ils ont déjà mis au point une petite embarcation légère qui pourrait mener des enquêtes aériennes et identifier les zones potentiels d’atterrissages et les domaines d’intérêts possibles.

drone-nasa-prandtld

Le projet Prandtl-m est basé sur le Prandtl-d prêt pour un atterrissage lors d’un test de vol en Juin. L’aérodynamique offrent une solution qui pourrait conduire le premier aéronef sur Mars.
Credits: NASA Photo / Ken Ulbrich

Dans le cas où vous vous demandez, non ce n’est pas un boomerang, c’est peut être le premier avion qui volera dans le ciel martien (du moins que nous connaissons). La NASA a révélé avoir presque terminé un prototype pour un planeur / avion qu’elle va lancer plus tard cette année. Le Prandtl-m sera envoyé à environ 30 kilomètres d’altitude, ce qui permettra de simuler les conditions de vol de l’atmosphère martienne, a déclaré Al Bowers, chef scientifique à NASA Amstrong et directeur du programme Prandtl-m.

“Le drone serait en mesure de se déployer et de voler dans l’atmosphère martienne. Le Prandtl-m pourrait survoler certains sites d’atterrissage proposés pour une future mission des astronautes et renvoyer vers la Terre des images photographiques très détaillées en haute résolution qui pourraient renseigner les scientifiques quant à la pertinence de ces sites d’atterrissages. L’envergure de l’avion quand il est déployé est de 60 centimètres et pèse moins de 450 grammes» a ajouté Bowers. Avec la gravité de Mars qui est moins importante que sur Terre, nous pourrons effectivement augmenter le poids jusqu’à plus de 1 kilogramme, le véhicule pèsera toujours moins de 450 grammes sur Mars. Il sera réalisé en matériau composite, soit des fibres de verre ou fibres de carbone. Nous croyons que cette conception particulière pourrait mieux se remettre des conditions inhabituelles d’un déploiement.”

illustration-drone-mars

Cette illustration montre à quoi pourrait ressemble un Prandtl-m qui vole au-dessus de la surface de Mars. Credits: NASA Illustration / Dennis Calaba

Les tests sont cruciales parce que peu importe les nombreuses théories et simulations effectués, nous ne sommes jamais vraiment certains de savoir comment le dispositif va réagir jusqu’à ce qu’on le place dans les conditions réelles. Les tests révéleront également quelles modifications et améliorations devront être apportées.

L’objectif d’envoyer le drone vers Mars est prévu pour 2022-2024. Après son arrivé dans l’atmosphère martienne, le drone pourra simplement se détacher de son module d’envoi et se mettre à voler.

“Il aurait un temps de vol autour de 10 minutes. L’avion planerait sur les derniers 600 mètres à la surface de Mars et aurait une portée d’environ 32 kilomètres”, a déclaré Bowers.

La NASA emploie l’aide de plusieurs étudiants et des professionnels des domaines concernés dans un effort multidisciplinaire vraiment admirable.

al_bowers-cordon-drone-lancement

Al Bowers attache un cordon élastique au Prandtl-d et Kassidy McLaughlin se prépare à lancer l’avion.
Credits: NASA Photo / Nicole Gillian

“Nous avons un certain nombre d’étudiants des collèges communautaires à venir qui vont nous aider à concevoir et construire l’avion qui complétera la première phase de la mission”, a déclaré Bowers. “Nous allons construire des prototypes et nous allons les mettre dans des conditions très inhabituelles et voir si ils vont récupérer là où un autre aéronef ne tiendrait pas. Nous espérons que ça va fonctionner. Dès que nous aurons cette information, nous nous sentirons beaucoup mieux pour un vol en haute altitude.”

En fait, cette idée a été inspirée par un des amis de Bowers, Dave Berger, un ingénieur en aéronautique de NASA Armstrong spécialiste en physique et propulsion. Ils discutaient des possibilités pour un projet étudiant et sont arrivés avec l’idée de créer un drone martien.

Source : ZME Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *