La Suède lance la première route électrique qui recharge les voitures pendant qu’elles roulent

route électrique

D’ici 2030, la Suède vise à réduire de 70 % sa dépendance à l’égard des combustibles fossiles. Il y a quelques jours, le pays a fait un grand pas vers l’atteinte de son objectif.

La Suède est aujourd’hui le premier pays au monde à disposer d’une route électrifiée rechargeant les batteries des véhicules qui la parcourent. Le rail électrique a été intégré dans la route publique de près de 2 km qui est située près de Stockholm.

Selon The Guardian, ce n’est que le premier tronçon de route à construire. L’agence des routes du gouvernement a déjà rédigé une carte nationale qui décrit les grandes lignes de l’expansion future. En intégrant le rail électrique dans la route, la Suède cherche à résoudre le problème du maintien de la charge des véhicules électriques.

Comment ça fonctionne ? Lorsqu’une voiture ou un camion passe au-dessus de la route, l’énergie est transférée de deux voies de chemin de fer intégrées dans la route par l’intermédiaire d’un bras mobile fixé au bas du véhicule. En cas de dépassement du véhicule, le bras est automatiquement déconnecté.

Chaque section de la route électrifiée est divisée en sections de 50 mètres. Lorsqu’un véhicule s’arrête, le courant est coupé. Le système nouvellement développé est capable de calculer la consommation d’énergie du véhicule. Grâce à ces informations, les frais d’électricité peuvent être débités à l’utilisateur de chaque véhicule. Cette méthode de charge innovante permet de réduire la taille des batteries d’un véhicule. De plus, les coûts de fabrication et d’entretien sont réduits.

Selon Hans Säll, directeur général d’eRoadArlanda, les véhicules actuels et les routes peuvent être adaptés pour tirer parti de cette technologie. En fait, il espère que c’est exactement ce qui se produira, car la Suède compte environ un demi-million de kilomètres de routes.

“Si nous électrifions 20 000 km d’autoroutes, ce sera certainement suffisant”, a déclaré M. Säll. “La distance entre deux autoroutes n’est jamais supérieure à 45 km et les voitures électriques peuvent déjà parcourir cette distance sans avoir besoin d’être rechargées. Certains pensent qu’il suffirait d’électrifier 5 000 km.”

Si cette tactique s’avère utile, peut-être que d’autres pays mettront en œuvre des mesures similaires.

Source : TruthTheory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *