Les écouteurs AirPods sont-ils cancérigènes ?

250 médecins ont envoyé une pétition aux Nations Unis, ainsi qu’à l’OMS. Selon eux, les ondes Bluetooth et Wifi seraient très nocives pour la santé, et même cancérigènes. Les écouteurs AirPods sont aussi dans le viseur. Explications.

Des chercheurs alertent sur le danger des ondes Bluetooth et Wifi

Voici une pétition qui ne va pas ravir les fabricants de smartphones : 250 médecins ont alerté l’ONU et l’OMS sur les risques liés aux ondes Bluetooth et Wifi. Pour eux, les appareils sans fil, comme les smartphones, les écouteurs ou les moniteurs pour bébé, sont dangereux sur plusieurs aspects.

Ces chercheurs indiquent ainsi que « de nombreuses publications scientifiques récentes ont montré que les champs électromagnétiques non ionisants affectent les organismes vivants à des niveaux bien supérieurs que la plupart des directives internationales et nationales ».

Ces médecins rajoutent que « les effets incluent un risque accru de cancer, un stress cellulaire, une augmentation des radicaux libres nocifs, des dommages génétiques, des changements structurels et fonctionnels du système reproducteur, des déficits de l’apprentissage et de la mémoire, des troubles neurologiques et des effets négatifs sur le bien-être général de l’humain ».

Des risques de cancer dus à ces ondes

Et les dommages ne s’arrêtent pas à l’être humain, puisque les végétaux et les animaux sont eux aussi touchés. Mais les médecins mettent l’accent sur des publics particulièrement fragiles : les enfants et les femmes enceintes. A cette fin, ils demandent un renforcement des normes, et que les fabricants s’attellent « à développer des technologies plus sûres ».

Ces médecins conseillent plus particulièrement « un câblage électrique adéquat pour minimiser les courants nuisibles, que le public soit pleinement informé des risques potentiels pour la santé liés à l’énergie électromagnétique ». De même, ils demandent à ce que les professionnels de santé soit mieux informés sur les effets biologiques de l’énergie électromagnétique.

Si les écouteurs AirPods sont sortis en 2016, soit un an après cette pétition, ils restent tout de même source d’inquiétude, car très proches du cerveau et de l’oreille interne. Néanmoins, il manque encore des études pour confirmer dans quelle mesure les ondes Bluetooth et Wifi sont cancérigènes.

Lire aussi : Un professeur émérite de biochimie : La 5G est l’idée la plus stupide de l’histoire du monde

Sources : Presse-citronBusiness Insider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *