Une prothèse pour avoir un troisième pouce

troisième pouce

Dani Clode est un étudiant diplômé du Royal College of Art de Londres (RCA) et sa dernière création s’appelle The Third Thumb : une prothèse imprimée en 3D qui fait exactement ce que son nom indique. «L’origine du mot ‘prothèse’ signifiait ‘ajouter, mettre en place’, afin de ne pas réparer ou remplacer, mais d’étendre», a déclaré Clode à Dezeen. “The Third Thumb s’inspire de l’origine de ce mot, explorant l’augmentation humaine et visant à refléter les prothèses comme extensions du corps.”

Le pouce se fixe sur le côté de votre main et se connecte à un bracelet contenant des fils et des récepteurs. Le porteur contrôle le dispositif à l’aide de capteurs de pression qui se trouvent sous la plante des pieds. S’ils appuient vers le bas avec un pied, le pouce fera un mouvement, avec ces instructions envoyées au poignet via Bluetooth. Cela semble un peu compliqué, mais Clode dit que les gens y parviennent assez rapidement. Ce n’est pas plus complexe que, par exemple, conduire une voiture et utiliser le frein et l’accélérateur en même temps.

troisième pouce

Les capteurs sous les pieds contrôlent le mouvement de serrage du pouce via Bluetooth. Photo de Dani Clode

troisième pouce

Le troisième pouce peut être utilisé pour saisir des objets que vous pouvez également saisir avec votre pouce normal. Photo de Dani Clode

C’est juste un prototype, mais Clode dit que l’objectif est de repenser ce que nous considérons comme une prothèse ; quelque chose qui ajoute des aptitudes, plutôt que de simplement remplacer celles perdues.

Source : The Verge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *