The Ocean Cleanup éliminera 50% du vortex de déchets du Pacifique nord d’ici 2020

vortex de déchets

Boyan Slat, âgé de vingt ans et sa compagnie, The Ocean Cleanup, ont annoncé qu’ils pourraient éliminer 50% du vortex de déchets du Pacifique nord d’ici 2020.

Utrecht, Pays-Bas – Jeudi, Boyan Slat, PDG de The Ocean Cleanup, a discuté de nouvelles informations concernant les efforts de son équipe pour éliminer tout le plastique qui flotte actuellement sur les surfaces des océans du monde. Devant une grande foule de sympathisants curieux, chercheurs et journalistes, Slat a révélé qu’en douze mois, son équipe pourra lancer le premier dispositif opérationnel pour commencer à retirer le plastique du vortex de déchets du Pacifique nord. Le projet Ocean Cleanup devait commencer en 2020, mais grâce à un nouveau design et à un financement supplémentaire, l’équipe progressera avant la date prévue.

Boyan Slat a fait parler de lui en 2013 lorsqu’il a annoncé son plan pour une méthode de nettoyage des océans du monde. À l’heure actuelle, il existe cinq concentrations massives d’ordures océaniques où le plastique se concentre et s’accumule. Slat a fondé The Ocean Cleanup pour résoudre le problème des vortex d’ordures en enlevant le plastique avant qu’il ne se décompose en micro-plastiques, ainsi que pour favoriser une réduction de l’utilisation des plastiques. La société opère sous le principe de travailler avec la nature et imiter ses modèles. Le projet a été envisagé à l’origine comme de grandes grilles en forme de U qui utilisent les vagues et les courants de l’océan pour pénétrer le vortex de déchets vers un point central. Slat a décrit le projet comme une sorte d’«aimant à plastique». Cette technologie élimine la nécessité de grands filets de pêche, qui sont souvent laissés dans l’océan et finissent par devenir des «filets fantômes». La meilleure partie est la nature circulaire du projet ; Tout le plastique extrait sera collecté et recyclé.

Boyan Slat a annoncé avec enthousiasme les changements apportés à ses plans originaux, affirmant que les nouveaux développements ont conduit à la création d’un système de nettoyage «modulaire» composé de grilles et d’ancrages flottants. À la fin de sa présentation, Slat a dévoilé quatre ancrages de 12 mètres de haut qui fonctionneront avec les grilles flottantes pour collecter du plastique. The Ocean Cleanup testera le premier système au large de la côte ouest des États-Unis d’ici la fin de 2017. Le premier déploiement au vortex de déchets du Pacifique nord arrivera au premier semestre de 2018.

La date de lancement a également été reportée en raison d’un cycle de financement réussi, qui a généré des dons de 21,7 millions de dollars depuis novembre 2016. Cela porte le financement total à 31,5 millions de dollars depuis 2013. Le projet Ocean Cleanup a continué à recevoir un soutien des membres du public, ainsi que des institutions privées depuis leur fondation. Cela peut être dû, en partie, au fait que Slat et son équipe ont constamment fourni des mises à jour à leurs partisans et ont réalisé plusieurs jalons sur leur chemin vers le nettoyage des océans. Par exemple, en juin 2016, The Ocean Cleanup a déployé un segment de 100 mètres dans la mer du Nord au large des Pays-Bas. Cela a marqué le premier test du monde réel de la conception des barrières. L’équipe Ocean Cleanup a également lancé une série de vols de reconnaissance pour étudier le problème plastique.

“Chez The Ocean Cleanup, nous recherchons toujours des façons pour rendre le nettoyage plus rapide, meilleur et moins cher”, a déclaré Slat. “Aujourd’hui, c’est une autre journée importante dans ce sens. Le nettoyage des océans du monde est juste au coin de la rue.”

Boyan Slat est un jeune génie et un excellent rappel du potentiel qui se trouve au sein de chacun de nous. Son travail et le travail de tous à The Ocean Cleanup ont inspiré 31 millions de dollars en dons. Le financement réussi de ce projet est également un beau rappel que les gens n’ont pas besoin de l’Etat pour résoudre les problèmes du monde. Le soutien public et le financement de particuliers et d’organisations privées peuvent inspirer l’innovation et conduire à un monde plus sain et plus libre.

Source : Secrets of the Fed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *