Un projet pour un atterrissage sur une lune de Mars avant une base permanente sur la planète

un projet-base-mars

La Nasa a promis aujourd’hui d’envoyer des hommes sur la lune martienne avant la mise en place d’une colonie de l’espace indépendante où les astronautes pourraient être basés pendant environ trois ans dans les années 2030.

L’agence a publié ses projets pour un “voyage vers Mars”, en disant qu’elle était plus proche que jamais de réalisé l’objectif de fouler le sol martiens avec des pieds humains.

L’Administrateur de la Nasa Charles Bolden a déclaré : “La Nasa est plus proche d’envoyer des astronautes américains sur Mars qu’à tout autre moment de notre histoire. Aujourd’hui, nous publions des détails supplémentaires sur nos projets de  voyage vers Mars et comment nous alignons l’ensemble de notre travail à l’appui de cet objectif. Dans les prochaines semaines, je me réjouis de continuer à discuter des détails de notre plan avec les membres du Congrès, ainsi que nos partenaires commerciaux et internationaux, dont beaucoup seront présents au Congrès international d’astronautique la semaine prochaine.”

Un porte-parole a ajouté : “Des activités indépendantes de la Terre reposent sur ce que nous apprenons sur la Station spatiale internationale et dans l’espace profond pour permettre des missions humaines dans les environs de Mars, probablement en orbite basse ou l’une des lunes martiennes, et éventuellement la surface martienne. Les futures missions de Mars représenteront un effort de collaboration entre la Nasa et ses partenaires – une réalisation globale qui marque une transition dans l’expansion de l’humanité vers Mars pour rechercher le potentiel pour la vie durable au-delà de la Terre.”

mars-base-futur

Est-ce que cette image fantaisiste représente le futur sur Mars ?

Vivre et travailler dans l’espace nécessite l’acceptation des risques et le voyage vers Mars vaut ces risques.

“La Nasa aura également besoin d’apprendre de nouvelles façons d’opérer dans l’espace, sur la base de l’autonomie et une fiabilité accrue du système. Nous allons utiliser les missions au sol pour démontrer et valider les capacités de transport et d’habitation ainsi que de nouvelles approches opérationnelles pour rester productif dans l’espace tout en réduisant la dépendance sur Terre.”

Le rapport parle de “missions avec un équipage pouvant durer jusqu’à 1100 jours et des campagnes d’exploration qui couvrent des décennies”.

Jusqu’à présent, la Nasa a fait atterrir un engin d’environ une tonne sur Mars – mais elle a besoin d’un vaisseaux dix fois plus lourd pour faire atterrir les humains.

Le porte-parole a ajouté : “Ces défis peuvent être résolus, la Nasa et ses partenaires travaillent chaque jour sur des solutions afin que nous puissions répondre à certaines des questions fondamentales de l’humanité à propos de la vie au-delà de la Terre : Mars a-t-elle été une maison pour la vie microbienne ? L’est-elle aujourd’hui ? Pourrait-elle être un foyer sûr pour les humains ? Le voyage vers Mars est une tentative pionnière historique, un voyage rendu possible par un effort soutenu de la science et des missions d’explorations au-delà de l’orbite terrestre basse avec de biens meilleures technologies et partenaires.”

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *