Une nuit dans l’hôtel géré par des robots au Japon

hôtel-robot

Nagasaki, Japon – Le premier hôtel au monde géré presque entièrement par des robots ouvre ses portes à temps plein pour les invités ce mois-ci, le correspondant de CBS News Seth Doane a déjà passer une nuit dans l’établissement futuriste près de la ville de Nagasaki.

Doane rapporte que l’ouverture d’un petit hôtel à faible coût ne garantit habituellement pas l’attention internationale – même avec des services par les drones ou un patron qui arrive par plate-forme robotique.

Mais le “Henn’na Hôtel”, qui se traduit par “étrange hôtel” en japonais, est à la hauteur de son nom.

“S’il vous plaît demandez-moi votre demande, mais ne me demandez pas une question difficile parce que je suis un robot”, dit le dinosaure derrière le comptoir d’enregistrement.

Le robot dinosaure anglophone est conçu pour plaire aux enfants. Il y a aussi a la réception un humanoïde presque effrayant, programmé pour parler japonais.

Il y a un robot pour les bagages et même un robot concierge.

Hideo Sawada est l’homme en charge. Doane lui a demandé si les robots, qui reposent sur un ensemble de réponses à choix multiples à toute question posée, pourraient vraiment remplacer le personnel comme le concierge de l’hôtel, qui a réellement goûté la nourriture.

“Il n’y a plus vraiment d’hospitalité avec les clients, ce n’est pas une partie importante dans les affaires de l’hôtel ?” a demandé Doane à Sawada.

“Pour les hôtels cinq étoiles qui vendent un service haut de gamme, le personnel humain est essentiel”, a répondu Sawada. “Mais pour un trois ou quatre étoiles, vous avez besoin d’un hébergement confortable et un niveau de base de la communication à un prix raisonnable”.

Sawada dit que les robots employés peuvent aider à réduire les coûts de main-d’œuvre d’environ 70%. Au Henn’na, les chambres sont à partir de seulement 80 dollars par nuit – une très bonne affaire dans l’un des pays les plus chères du monde pour les voyageurs.

Dans la folie technologique du Japon, les robots font de plus en plus partie de la vie de tous les jours : dans les publicités et des apparitions à la télévision comme les samouraïs des temps modernes. Ils sont dans les magasins et saluent les clients, et émoustillent les touristes au célèbre “Robot restaurant” de Tokyo.

Les hôtels étaient simplement la prochaine progression logique.

Il y avait quelques problèmes de logiciels quand Doane s’enregistrait avec le robot dinosaure et avec le robot porteur. Il a admis qu’il aurait probablement pu transporté le sac lui-même, mais a proposé l’option : “pourquoi ne pas essayer un autre robot?”

Il a frappé son numéro de chambre dans un clavier de la machine, et il lui a montré sa chambre, mais lentement.

Devant sa porte, Doane a été confronté à une autre automatisation ; la reconnaissance faciale, en théorie, remplace les clés des chambres au Henn’na.

Après quelques essais, il était dans sa chambre – pas de clé nécessaire – pour trouver un autre robot qui l’attendait.

Malheureusement, ce robot ne parlait que japonais, et le jargon local de Doane n’est pas très bon, il a donc dû compter sur une “feuille de référence” fournie pour aider à formuler une demande. Il ne pouvait pas faire beaucoup pour sa prononciation, mais bientôt, Doane et le robot étaient en synchronicité et le robot responsable de la chambre a éteint les lumières pour qu’il puisse aller dormir.

Vidéo en anglais sur la nuit du reporter à l’hôtel

Source : Cnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *