Voici comment supprimer les enregistrements vocaux sur vos assistants intelligents

Après avoir appris que des entrepreneurs avaient examiné des enregistrements vocaux pour Siri d’Apple, Alexa d’Amazon et l’assistant de Google, les trois entreprises ont décidé de modifier leurs politiques.

enregistrements-vocaux-suppression-alexa-siri

Bien que les clients aient théoriquement le dernier mot sur leurs assistants numériques, ils n’ont pas la possibilité de bloquer complètement les enregistrements. Les entreprises affirment que les données sont recueillies et examinées pour déterminer avec quelle précision les dispositifs d’intelligence artificielle comprennent le langage et interprètent les demandes – en particulier après que le mot “Hey, Siri”, “Alexa” ou “Okay, Google” lui donne vie.

Jordan Cunningham, membre de l’Assemblée législative de la Californie, qui représente le comté de San Luis Obispo et le nord du comté de Santa Barbara, a déclaré au Washington Post que ces entreprises donnent aux consommateurs un faux choix entre technologie et vie privée.

“Nous pouvons protéger la vie privée des personnes, soutenir les technologies et veiller à ce qu’elles s’épanouissent et se développent”, a-t-il déclaré. “Je pense qu’on peut avoir les deux.”

M. Cunningham a proposé plus tôt cette année un projet de loi “anti-écoute” qui obligerait les fabricants d’enceintes intelligentes à obtenir la permission des utilisateurs avant d’enregistrer et à supprimer les informations d’identification de toute donnée personnelle.

Il a été adopté par l’Assemblée de l’État sous l’égide des deux partis et sera entendue au Sénat en janvier. Le Sénat de l’Illinois a adopté un projet de loi similaire, qui fait actuellement l’objet d’un examen à la Chambre des représentants.

Le législateur californien a déclaré que son projet de loi établirait “une base de confiance qui, à mon avis, a été violée par ces entreprises” et donnerait aux consommateurs davantage de contrôle sur leurs propres données.

M. Cunningham a dit que sa femme et lui avaient six appareils Alexa à la maison, mais qu’ils ne connaissaient pas la capacité d’enregistrement lorsqu’ils les ont achetés.

“Je suis un ancien procureur”, a-t-il dit. “Nous avons dû obtenir des mandats pour enregistrer les conversations des gens sur leurs téléphones portables.”

Un recours collectif a été intenté en Californie par un parent et son enfant jeudi, accusant Apple d’“enregistrement illégal et intentionnel de communications confidentielles d’individus sans leur consentement”, à compter d’octobre 2011.

En mai 2018, une famille de Portland (Oregon) a avisé Amazon après qu’un contact de travail à Seattle lui ait dit qu’il avait reçu des fichiers audio de leurs conversations enregistrées via Alexa, rapporte KIRO 7 de l’État de Washington. (Jeff Bezos, fondateur et PDG d’Amazon, possède le Washington Post.)

“Je me sentais envahi”, a dit l’un des membres de la famille à KIRO 7. “Une intrusion totale dans la vie privée. J’ai tout de suite dit : ‘Je ne brancherai plus jamais cet appareil, parce que je ne peux pas lui faire confiance.'”

Shelby Lichliter, responsable des relations publiques pour Alexa, a déclaré à la chaîne de télévision que l’appareil Echo avait mal entendu le mot de réveil.

Les trois sociétés permettent aux utilisateurs de gérer leurs enregistrements vocaux après coup, mais elles offrent chacune différents degrés de contrôle. Voilà comment c’est fait.

Alexa

Plus tôt ce mois-ci, Amazon a modifié ses paramètres de confidentialité pour permettre aux utilisateurs de se retirer de ses évaluations d’enregistrement vocal. Amazon a déclaré que son équipe Alexa Data Services examine 1 % des enregistrements vocaux des utilisateurs et qu’elle n’a pas accès aux données qui permettraient de relier ces enregistrements aux comptes utilisateurs.

Amazon traite et envoie les enregistrements vocaux à son cloud, qui peuvent ensuite être gérés sur l’application Alexa ou via le compte Amazon de l’utilisateur. Les appareils mains libres tels que l’Amazon Echo s’allument en bleu ou émettent une tonalité audio lorsqu’ils sont activés (les autres options pour les mots de réveil sont “Amazon”, “Computer” et “Echo”) et en cours d’enregistrement, dit la société.

Avec la dernière mise à jour de l’application, vous pouvez voir ce qui a été enregistré via l’application Alexa :

  1. Cliquez sur Paramètres > Alexa Vie privée
  2. Sélectionnez des entrées individuelles ou tous les enregistrements en même temps et cliquez sur “Supprimer les enregistrements vocaux” pour toutes les données que vous ne voulez pas.

Vous pouvez également accéder à tous vos produits Alexa en ligne et supprimer les enregistrements vocaux pour chacun d’eux. Cliquez sur le logo “…” sur le côté gauche à côté du nom de l’appareil et sélectionnez “Supprimer les enregistrements vocaux”.

En mai, Amazon a ajouté une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de supprimer leurs enregistrements vocaux par commande : “Alexa, efface ce que je viens de dire” ou “Alexa, efface tout ce que j’ai dit aujourd’hui.” Pour l’activer, visitez Paramètres > Confidentialité d’Alexa > Consulter l’historique vocal dans l’application Alexa ou en ligne.

Pour refuser qu’Alexa envoie des enregistrements vocaux et des données à Amazon :

  1. Visitez la page Alexa Privacy
  2. Cliquez sur “Gérer comment vos données améliorent Alexa”.
  3. Désactivez “Aider à améliorer les services Amazon et développer de nouvelles fonctionnalités”.
  4. Désactiver “Utiliser les messages pour améliorer les transcriptions”.

Siri et la dictée

Le 2 août, Apple a suspendu ses examens des enregistrements vocaux réalisés par des entrepreneurs humains et a déclaré que les utilisateurs pourraient se retirer avec une future mise à jour du logiciel.

Selon les termes d’Apple pour Siri et la dictée, ce que les utilisateurs disent et dictent est enregistré et envoyé à Apple, avec d’autres informations, telles que les noms, les contacts et leurs relations avec vous, les appareils compatibles Home-Kit chez l’utilisateur, et quelles autres applications sont installées sur l’appareil. Apple n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

À l’heure actuelle, les utilisateurs ne peuvent pas accéder à leurs enregistrements vocaux ou les supprimer via Siri d’Apple ; ils peuvent soit arrêter d’utiliser Siri, soit supprimer le compte Apple.

Cependant, selon les termes d’Apple, si Siri et la dictée sont désactivés, l’entreprise supprimera les données de l’utilisateur et les enregistrements vocaux récents. Tout ce qui est plus ancien et qui a été dissocié de l’original – y compris les fichiers audio, les transcriptions, l’emplacement de l’utilisateur lorsque la demande a été faite et la performance – peut être utilisé pour l’amélioration par Apple de Siri et de la dictée.

Pour désactiver Siri sous iOS 11+ sur les appareils Apple :

  1. Réglages > Siri & Recherche
  2. Désactivez “Écoutez pour ‘Hey Siri’ “ et “Appuyez sur le bouton latéral pour Siri”.
  3. Confirmez “Désactivez Siri”

Ensuite, les utilisateurs peuvent également désactiver l’enregistrement des dictées.

  1. Cliquez sur Paramètres > Général > Clavier
  2. Désactiver “Activer la dictée” et confirmer

Assistant Google

À la mi-juillet, Google a suspendu sa politique d’examen des enregistrements vocaux Google Assistant dans l’Union européenne pendant au moins trois mois, et un organisme allemand de protection de la vie privée a ouvert une enquête le 1er août.

“Peu de temps après avoir appris la fuite de données audio confidentielles en néerlandais, nous avons mis en pause l’examen de la langue de l’assistant pour enquêter”, a déclaré un porte-parole de Google au Washington Post.

“Nous sommes en contact avec l’autorité de protection des données de Hambourg et nous évaluons la manière dont nous effectuons les révisions audio et aidons nos utilisateurs à comprendre comment les données sont utilisées.”

David Monsees, chef de produit, a déclaré que l’entreprise n’examine qu’environ 0,2 % de tous les enregistrements vocaux.

“Les extraits audio ne sont pas associés aux comptes d’utilisateurs dans le cadre du processus d’examen”, a déclaré M. Monsees.

Les utilisateurs peuvent accéder à l’historique de leurs données à partir de n’importe quel appareil relié à leur compte Google via la page d’activité Google. Google a indiqué que les enregistrements vocaux sont désactivés par défaut lorsque les utilisateurs créent un compte Google et qu’ils doivent choisir qu’ils soient enregistrés dans leur compte.

  1. Faites défiler jusqu’à “Activité vocale et audio”. S’il est écrit “mis en veille”, c’est déjà désactivé, et sinon, vous pouvez désactiver le curseur bleu.
  2. Cliquez sur “Gérer l’activité”.
  3. Utilisez la barre de recherche pour rechercher dans l’historique par date ou par mots-clés et effacer

Lire aussi : Siri enregistre les bagarres, les échanges avec les médecins, les ébats sexuels et des prestataires d’Apple écoutent

Sources : ScienceAlert, The Washington Post – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *