Votre voiture risque d’être piratée, Kaspersky met en garde

voiture-connected-kaspersky

Nous savons tous que nous devons protéger nos ordinateurs contre les pirates et nous commençons à prendre conscience des menaces pesant sur nos smartphones, mais qu’en est-il de nos voitures?

A l’aube des véhicules connectés et autonomes, des préoccupations potentielles ont rapidement suivi. Selon le spécialiste de la sécurité Kaspersky Labs les menaces sont biens réelles et déjà là.

Comme les conducteurs et les passagers remettent de plus en plus de plus de données à leurs véhicules électroniques, Kaspersky a averti qu’il y a déjà un certain nombre de problèmes de sécurité très graves qui entourent l’industrie automobile.

“Vous n’avez pas besoin d’attendre les voitures autonomes pour être piraté,” a expliqué Alexander Moiseev, directeur général de Kaspersky en Europe, en parlant avec TrustedReviews.

“La voiture est construite sur le principe que le moteur à combustion interne n’est pas accessible, ce qui est faux. La menace pour les voitures est déjà un problème. Il y a eu quelques failles de sécurité avec certaines voitures récemment. Le problème est que la sécurité informatique n’a jamais été impliquée dans la conception des voitures elles-mêmes. C’est comme vivre dans une maison sans toit et être préoccupé par la sécurité. Vous pouvez mettre des barreaux aux fenêtres mais ça ne vous aidera pas.”

En regardant les domaines de la voiture déjà susceptibles aux attaques, Moiseev a souligné deux caractéristiques apparemment inoffensives trouvés sur de nombreux moteurs modernes – les microphones et l’assistance au stationnement dans la voiture.

“Vous avez l’aide au stationnement, vous appuyez sur un bouton et votre voiture se gare toute seule. C’est la preuve ultime du concept. C’est un logiciel qui dépend de l’unité centrale et il est relié à des composants différents. Il peut diriger la roue pour vous, utiliser les freins, utiliser la pédale d’accélérateur, verrouiller les portes et il peut utiliser différents capteurs. L’unité centrale est-elle accessible? Oui, elle l’est. C’est accessible et des gens pourraient modifier ce logiciel.”

En parlant des micros intégrés des voitures, il a ajouté: «Imaginez une personne importante qui détient des informations confidentielles. Il a une tonne de gardes du corps et est totalement protégé, tout le monde est intéressé par les données qu’il possède et soudain vous pouvez accéder aux microphones dans sa voiture.”

“Le réel problème est maintenant que personne ne peut vous dire avec certitude que ces menaces ne sont pas actives.”

Malheureusement, ce ne sont pas de simples nouvelles alarmantes. Bien que Kaspersky travaille avec un certain nombre de concessionnaires pour résoudre les problèmes, il ne prévoit pas de capitaliser sur les craintes des conducteurs avec un produit de consommation sensibles à la lutte contre les menaces de sécurité des voitures connectées.

“Beaucoup de nos concurrents diraient que c’est stupide car nous pourrions sortir un produit dès maintenant pour résoudre les problèmes actuels mais pour nous ce n’est pas le but”, a expliqué Moiseev.

“Si nous sortons le produit aujourd’hui, dans une heure il sera obsolète, la vitesse de développement des programmes malveillants est tellement rapide.”

Source: Trusted Review par Luke Johnson,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *