Facebook laisse “accidentellement” des messages cachés dans des milliers de contrôleurs VR

Facebook a déclaré avoir caché accidentellement des messages bizarres et “inappropriés” dans “des dizaines de milliers” de contrôleurs de réalité virtuelle, notamment “Big Brother regarde” et “Les francs-maçons étaient là”.

Nate Mitchell, cofondateur d’Oculus, la société de réalité virtuelle détenue par Facebook, a déclaré vendredi sur Twitter que la société avait imprimé par inadvertance des messages inhabituels dans ses contrôleurs tactiles, des appareils de poche pour jouer à des jeux et naviguer dans les environnements de réalité virtuelle.

Ces messages étaient destinés uniquement aux prototypes, mais une erreur signifiait qu’ils étaient inclus dans les dispositifs de production habituels, a-t-il déclaré. Certains messages ont été inclus dans les kits de développement destinés aux personnes chargées de la conception du logiciel du produit, tandis que d’autres ont été acheminés vers des appareils grand public beaucoup plus nombreux.

Bien qu’il ne devrait y avoir aucun message interne d’aucune sorte sur les appareils, un représentant de Facebook a déclaré à Business Insider que la société ne les reprendra pas.

“Malheureusement, certaines étiquettes contenant des ‘easter eggs‘ destinées à des prototypes ont été insérées accidentellement dans le matériel interne de dizaines de milliers de contrôleurs tactiles”, a déclaré Mitchell.

“Les messages sur le matériel de production final disent ‘Cet espace à louer’ et ‘Les francs-maçons étaient là’. Quelques kits de développement sont livrés avec ‘Big Brother regarde’ et ‘Salut, iFixit ! Nous vous voyons !’, mais ils se limitaient à des appareils qui ne sont pas destinés aux consommateurs”, dit-il. iFixit est une entreprise de réparation technique connue pour déconstruire publiquement de nouveaux gadgets et afficher en ligne des photos de leurs viscères.

Mitchell a ajouté : “Bien que j’apprécie les easter eggs, ceux-ci étaient inappropriés et auraient dû être enlevés. L’intégrité et la fonctionnalité du matériel n’ont pas été compromises, et nous avons corrigé notre processus pour que cela ne se reproduise plus.”

La représentante de Facebook, Johanna Peace, a déclaré à Business Insider que même si aucun des appareils de consommation concernés n’avait encore été expédié, ils allaient finalement sortir avec les messages cachés.

“Pour être clair, aucun appareil n’a encore été vendu avec ces messages, puisque Quest et Rift S n’ont pas encore été expédiés “, a écrit M. Peace dans un email, faisant référence aux autres produits VR de l’entreprise. “Cela dit, comme mentionné dans le tweet de Nate, les messages seront dans des dizaines de milliers de paires de contrôleurs qui seront expédiés aux consommateurs quand Quest et Rift S seront expédiés.”

Nous pensons qu’il est important d’être transparents avec notre communauté et d’assumer nos responsabilités quand il y a une erreur.

Les messages sont imprimés sur le “flex”, a dit Peace, “un composant interne flexible des contrôleurs Touch”.

Bien que la plupart des utilisateurs du contrôleur tactile ne verront jamais les messages cachés, il s’agit d’un faux pas gênant pour Facebook, qui fait face à des critiques soutenues sur les questions de confidentialité depuis plus d’une décennie.

Il arrive alors que Facebook tente de pousser la RV dans le courant dominant et se prépare à lancer son très attendu Oculus Quest, un casque VR tout-en-un, dans les mois à venir.

Facebook développe aussi discrètement une technologie de réalité augmentée. Business Insider avait précédemment déclaré que la société avait restructuré sa division des verres à réalité augmentée à la fin de l’année dernière alors qu’elle se rapprochait du lancement d’un produit commercial.

Lire aussi : Zuckerberg : Facebook construit une machine pour lire vos pensées

Sources : ScienceAlert, Business Insider – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *