Gilets jaunes : un ancien champion de boxe fait reculer les policiers à coups de poings (VIDEO)

ancien champion de boxe

Identifié par le ministre de l’Intérieur, qui a dénoncé une attaque «lâche», un individu, visage découvert et visiblement entraîné, s’en est pris à des policiers lors de l’Acte 8 des Gilets jaunes à Paris. Il s’agissait d’un boxeur professionnel.

Image marquante lors de l’Acte 8 des Gilets jaunes le 5 janvier à Paris : un homme, visage découvert et bonnet vissé sur la tête, a surgi de manière acrobatique devant un cordon policier, qui tentait de contenir des manifestants sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor.

Alors que la situation avait viré à la confrontation entre forces de l’ordre et manifestants, l’homme enchaîne, sous l’œil de la caméra de l’agence vidéo Line Press, les droites assénées à un policier protégé par un bouclier et un casque. Sous les coups de poings, le cordon de policier est forcé de reculer, avant de céder.

La scène s’est déroulée alors que des milliers de Gilets jaunes tentaient de se diriger vers l’Assemblée nationale, après la lecture de deux lettres adressées au président de la République, Emmanuel Macron. La situation a rapidement dégénéré notamment à hauteur de la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, où les forces de l’ordre qui tentaient de bloquer les manifestants ont été ciblées par des projectiles et ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Dans d’autres images d’un accrochage particulièrement violent, on voit d’ailleurs l’homme de 37 ans donner des coups de pieds à un agent à terre.

Un ancien champion de France identifié

Les séquences filmées ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Peu de temps après, le syndicat des commissaires de la Police nationale (SCPN) a affirmé sur Twitter avoir identifié l’agresseur en déplorant que le boxeur s’attaque à un homme à terre. «Pour un boxeur, vous ne respectez apparemment pas beaucoup de règles, nous allons vous apprendre celles du code pénal», a affirmé le SCPN.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a également réagi en assurant que la préfecture de police avait «saisi le procureur de la République de Paris». «Pleine confiance en notre justice devant laquelle il devra rendre compte de cette attaque aussi lâche qu’intolérable», a-t-il ajouté.

L’individu identifié serait «un boxeur professionnel, champion de France de sa catégorie dans les années 2000», selon le quotidien sportif L’Equipe.

Lire aussi : Gilets jaunes : Castaner recommande la manière forte aux préfets pour libérer les ronds-points

Source : RT


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *