La Terre pourrait être entourée de “cheveux” de matière noire

matière noire

Une étude menée par des chercheurs de la NASA dévoile une nouvelle théorie sur la matière noire. Elle suggère que cette mystérieuse matière serait présente tout autour de la Terre sous forme de filaments de particules, semblables à des “cheveux”.

Depuis plus de trente ans, les scientifiques essayent de détecter la matière noire. Une nouvelle recherche, dirigée par Gary Prézeau du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, pourrait représenter une grande avancée dans cette quête. Elle suggère en effet que la matière noire se trouverait bien plus proche de la Terre qu’on ne pense. Littéralement tout autour.

Une matière encore mal connue

La matière noire est une substance invisible et mystérieuse qui compose 27% de toute la matière de l’univers. Ne reflétant ni n’absorbant la lumière, elle n’a jamais été directement détectée. Elle est cependant six fois plus commune que la matière “normale”. Les scientifiques ne devinent son existence qu’à travers son interaction avec la gravité des galaxies et des planètes.

Des calculs effectués dans les années 1990 ont montré que la matière noire s’étend à travers l’univers dans des flux de particules se déplaçant à la même vitesse que les galaxies. “Un flux peut être beaucoup plus large que le système solaire et de nombreux flux s’entrecroisent dans le voisinage de notre galaxie”, explique Gary Prézeau.

Que se passe-t-il alors lorsque ces flux traversent une planète comme la Terre ? Prézeau et son équipe ont utilisé des simulations informatiques pour le savoir. D’après leur étude, la gravité terrestre aurait pour effet de tordre les particules en un long et dense filament, comme un cheveu qui semblerait pousser depuis la planète bleue.

Sa racine serait située à environ un million de kilomètres de la surface, soit deux fois plus loin que la Lune. Elle serait environ un milliard de fois plus dense que les autres zones du filament. Le flux se terminerait ensuite en une pointe, située deux fois plus loin que la racine.

Une sonde pour récupérer des données

Cette découverte pourrait permettre d’en savoir enfin un peu plus sur la matière noire. “Si l’on pouvait précisément identifier la localisation de la racine, on pourrait potentiellement y envoyer une sonde et récupérer de nombreuses données sur la matière noire”, indique Gary Prézeau dans un communiqué.

Des propos confirmés par Charles Lawrence, également scientifique au Jet Propulsion Laboratory. “La matière noire a échappé à toute tentative de détection directe ces trente dernières années. La racine de ces cheveux de matière noire serait un endroit intéressant à regarder”.

Toutefois, la théorie doit encore être confirmée par davantage d’études qui pourraient également permettre de lever encore un peu plus les mystères de la matière noire.

La Terre pourrait être entourée de “cheveux” de matière noire par Gentside Découverte

Source : Gentside Découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *