Attentats au Sri Lanka : le gouvernement accuse un groupe islamiste aux ramifications internationales


Les attaques contre des églises et hôtels qui ont fait au moins 290 morts le dimanche de Pâques au Sri Lanka auraient été menées par un mouvement islamiste local, en coordination avec un «réseau international», selon les autorités.

groupe-islamiste-srilanka

«Nous ne croyons pas que ces attaques ont été conduites par un groupe de personnes confinées à ce pays. Il y avait un réseau international, sans lequel ces attaques n’auraient pu être menées à bien», a déclaré le porte-parole du gouvernement sri-lankais Rajitha Senaratne, cité par Reuters, au lendemain des attaques menées le 21 avril au Sri Lanka. Il a attribué l’origine des attentats au groupe islamiste National Thowheeth Jama’ath (NTJ).

Dans un communiqué, le président Maithripala Sirisena a appelé à la coopération avec l’étranger, en vue de mettre en lumière les connexions internationales dont bénéficierait le mouvement terroriste.

Le 21 avril, dimanche de Pâques, plusieurs attentats menés par des kamikazes contre des églises catholiques et des hôtels, dans différentes parties de l’île, ont fait au moins 290 morts et des centaines de blessés au Sri Lanka. Une bombe a également été retrouvée et désamorcée à proximité de l’aéroport international de Colombo.

24 personnes ont été arrêtées en lien avec les attaques, mais aucun groupe n’a revendiqué les attentats dans l’immédiat. L’état d’urgence devrait être décrété dans tout le pays le 22 avril, selon Reuters.

Lire aussi : Explosions dans des églises et hôtels au Sri Lanka : une centaine de morts et de blessés

Source : RT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *