Quatre signes d’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle peut faire la différence entre un comportement socialement acceptable et le fait d’être considéré comme étant “hors norme”.

Bien que la plupart des gens aient entendu parler de l’intelligence émotionnelle, peu d’entre eux savent vraiment comment la reconnaître – en eux-mêmes ou chez les autres.

L’intelligence émotionnelle est essentiellement la façon dont vous percevez, comprenez, exprimez et gérez vos émotions. Et c’est important parce que plus vous comprendrez ces aspects de vous-même, meilleure sera votre santé mentale et votre comportement social.

Il se peut que ce soit des choses que vous faites sans même y penser – ce qui peut être le cas pour beaucoup de gens. Il se peut aussi qu’il s’agisse de compétences sur lesquelles vous savez que vous devez travailler.

Quoi qu’il en soit, une meilleure intelligence émotionnelle peut être très utile dans toutes sortes de circonstances – que ce soit au travail, à la maison, à l’école, ou même lorsque vous êtes simplement en train de socialiser avec vos amis.

Donc si vous voulez savoir si vous êtes émotionnellement intelligent, vérifiez simplement la liste ci-dessous.

1. Vous pensez à vos réactions

L’intelligence émotionnelle peut faire la différence entre une bonne réaction et une mauvaise réaction aux circonstances. Les émotions peuvent contenir des informations importantes qui peuvent être utiles au fonctionnement personnel et social – mais parfois ces émotions peuvent aussi nous submerger et nous faire agir d’une manière que nous ne voudrions pas.

Les personnes qui manquent d’intelligence émotionnelle sont plus susceptibles de réagir instantanément, sans se donner le temps de peser le pour et le contre d’une situation et de bien réfléchir.

Les personnes qui sont moins capables de réguler leurs sentiments négatifs sont également plus susceptibles d’avoir de la difficulté à fonctionner en société, ce qui peut exacerber les sentiments dépressifs.

Il a été démontré que les personnes souffrant de dépression majeure ont de la difficulté à comprendre et à gérer leurs émotions. La recherche a également montré que les symptômes dépressifs sont plus fréquents chez les personnes dont l’intelligence émotionnelle est plus faible – même si elles ne sont pas cliniquement déprimées.

2. Vous voyez les situations comme un défi

Si vous êtes capable de reconnaître les émotions négatives en vous-même et de voir les situations difficiles comme un défi – en vous concentrant sur les aspects positifs et persévérants – il y a de fortes chances que vous ayez une intelligence émotionnelle élevée.

Imaginez un instant que vous avez perdu votre emploi. Une personne émotionnellement intelligente peut percevoir ses émotions comme des indices pour passer à l’action, à la fois pour relever les défis et pour contrôler ses pensées et ses sentiments.

Mais quelqu’un avec de faibles compétences émotionnelles peut ruminer sur sa perte d’emploi, en arrivant à penser qu’il est désespérément inapte au travail, et sombrer dans la dépression.

3. Vous pouvez modifier vos émotions

Bien sûr, il y a des moments où vos sentiments peuvent prendre le dessus sur vous, mais si vous êtes une personne émotionnellement intelligente, il est probable que lorsque cela arrive, vous avez les compétences nécessaires pour modifier vos émotions.

Par exemple, alors que des niveaux moyens d’anxiété peuvent améliorer le rendement cognitif – probablement en augmentant la concentration et la motivation – trop d’anxiété peut bloquer les réalisations cognitives.

Savoir comment trouver le bon équilibre, entre trop et trop peu d’anxiété, peut donc être un outil utile.

Il est clair que la modération est la clé quand il s’agit de gérer nos émotions. Les personnes émotionnellement intelligentes le savent et ont la capacité de modifier leurs émotions de façon appropriée.

Et c’est probablement la raison pour laquelle il a été démontré que l’intelligence émotionnelle est liée à des niveaux d’anxiété plus faibles.

4. Vous pouvez vous mettre à la place des autres

Si vous êtes capable d’étendre ces compétences au-delà de votre propre fonctionnement personnel, c’est un autre signe que vous avez des niveaux élevés d’intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle peut être particulièrement importante dans les lieux de travail qui exigent un travail émotionnel lourd – où les travailleurs doivent gérer leurs émotions selon des règles organisationnelles.

Il peut s’agir d’emplois dans le service à la clientèle, où les travailleurs peuvent avoir besoin de sympathiser avec les clients, même si ces derniers leur crient dessus.

C’est pourquoi la formation en intelligence émotionnelle en milieu de travail est maintenant courante – la formation la plus efficace étant axée sur la gestion et l’expression des émotions, qui sont directement liées à la communication et au rendement au travail.

Il convient également de souligner que l’intelligence émotionnelle est une capacité cognitive qui peut s’améliorer tout au long de votre vie. Donc, si vous ne vous reconnaissez pas dans les traits énumérés ci-dessus, n’ayez crainte, il est encore temps pour vous de travailler votre intelligence émotionnelle.

Lire aussi : L’intuition est la forme la plus élevée d’intelligence, selon un psychologue

Source : The Conversation Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *