Le coronavirus incite les riches à prendre encore plus de jets privés


Même les riches ont du mal à entrer et à sortir de la Chine continentale.

jets

Vol privé

Comme des dizaines de compagnies aériennes annulent leurs vols à destination et en provenance de la Chine en raison de l’actuelle épidémie de coronavirus, les riches se tournent de plus en plus vers les jets privés pour leurs déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du pays, selon la BBC.

Les voyageurs se retrouvent coincés en essayant d’entrer ou de quitter la Chine continentale par milliers alors que le virus mortel fait son chemin autour du globe, ayant fait plus de 2 000 morts dans le monde selon les derniers chiffres.

Les riches tentent d’utiliser leurs richesses pour contourner les restrictions à grande échelle. “Au cours des quatre dernières semaines, le nombre de demandes de renseignements liées au coronavirus qu’Air Partner a reçues dans l’ensemble du secteur a augmenté”, a déclaré le groupe mondial de services d’aviation Air Partner dans un communiqué, cité par ABC News. “Cela comprend une augmentation des demandes de renseignements concernant les jets privés, les demandes de vols de fret d’équipement médical et les évacuations d’urgence.”

“Certains clients ont essayé d’éviter l’infection en voyageant avec leur famille sur des jets privés pour éviter de voyager sur des avions commerciaux avec un grand nombre de personnes, alors que plusieurs organisations, ainsi que des gouvernements, ont évacué en masse sur des avions plus grands, comme un Airbus A380”, a déclaré à ABC le directeur commercial d’Air Charter Service, Justin Lancaster.

Risques pour les équipages

Un problème, euh, un peu plus important, cependant : “Beaucoup ne veulent tout simplement pas envoyer leurs avions et leurs équipages en Chine continentale”, a déclaré à la BBC Darin Voyles, vice-président des ventes de charters pour Paramount Business Jets.

“Outre le risque d’exposition pour les équipages, la préoccupation opérationnelle et commerciale est qu’à leur retour de Chine continentale, ils seront essentiellement incapables de travailler pendant deux semaines car ils devront immédiatement être mis en quarantaine”, a ajouté M. Voyles.

Lire aussi : Coronavirus 2019 : la Chine pulvérise des produits chimiques sur des quartiers entiers afin de contenir l’épidémie

Source : Futurism – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *