Seulement 20 entreprises produisent plus d’un tiers de toutes les émissions de gaz à effet de serre


Les géants des combustibles fossiles ont joué un rôle prépondérant dans la crise climatique croissante de la planète.

20-entreprises-émissions-gaz

Selon un nouveau rapport, seulement 20 des plus grandes entreprises mondiales de combustibles fossiles ont émis plus d’un tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre au cours des dernières décennies.

Le Climate Accountability Institute (CAI) a révélé qu’une poignée d’entreprises pétrolières, gazières et charbonnières sont responsables de 480 milliards de tonnes de dioxyde de carbone et de méthane d’origine énergétique rejetées dans l’atmosphère terrestre depuis 1965, soit 35 % des émissions totales de gaz à effet de serre entre 1965 et 2017.

Douze des 20 premiers contrevenants sont des entreprises publiques, tandis que les huit autres sont des entreprises privées détenues par des investisseurs, dont quatre sont basées aux États-Unis.

En commençant par les pires contrevenants, voici une liste des compagnies.

  • Saudi Aramco (Arabie saoudite) – 4,38 %
  • Chevron (États-Unis) – 3,2 %
  • Gazprom (Russie) – 3,19 %
  • ExxonMobile (États-Unis) – 3,09 %
  • National Iranian Oil Co. (Iran) – 2,63 %
  • BP (Royaume-Uni) – 2,51 %
  • Royal Dutch Shell (Pays-Bas) – 2,36 %
  • Charbon Inde (Inde) – 1,71 %
  • Pemex (Mexique) – 1,67 %
  • Petroleos de Venezuela (Venezuela) – 1,16 %
  • PetroChina/China Natl Petroleum (Chine) – 1,15 %
  • Peabody Energy (États-Unis) – 1,14 %
  • ConocoPhillips (USA) – 1,12 %
  • Abu Dhabi (Émirats arabes unis) – 1,01 %
  • Kuwait Petroleum Corp (Koweït) – 1 %
  • Iraq National Oil Co. (Irak) – 0,93 %
  • Total SA (France) – 0,91 %
  • Sonatrach (Algérie) – 0,91 %
  • BHP Billiton (Australie) – 0,72 %
  • Petrobras (Brésil) – 0,64 %

“Bien que les consommateurs du monde entier, qu’il s’agisse de particuliers ou d’entreprises, soient les principaux émetteurs de dioxyde de carbone, nous nous concentrons sur les entreprises de combustibles fossiles qui, à notre avis, ont produit et commercialisé les combustibles fossiles auprès de milliards de consommateurs en sachant que leur utilisation comme prévu aggravera la crise climatique”, a déclaré la CAI dans un communiqué de presse.

La grande majorité de leurs émissions sont directement générées par la combustion de leurs produits, principalement le pétrole, le gaz naturel, le charbon et le carburéacteur. Le reste est généré par la transformation et le transport de leurs produits.

Le rapport souligne également que la moitié des émissions mondiales de CO2 dues aux combustibles fossiles et au ciment depuis 1751 ont été émises depuis 1990. Depuis 1965, un total mondial de 1,35 trillion de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone a été déversé dans l’atmosphère.

Sur la base de leurs conclusions, les CAI déclarent que les émissions de ces 20 entreprises doivent culminer immédiatement si l’on veut atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le changement climatique en 2017, à savoir réduire les émissions de 45 % d’ici 2030 et atteindre le niveau net zéro d’ici 2050.

En outre, le rapport conclut en affirmant que les géants des combustibles fossiles ont “une responsabilité morale, financière et juridique importante” pour aider à réduire et compenser les effets fugitifs du changement climatique, qui deviennent de plus en plus fréquents, répandus et violents.

“À mon avis, les entreprises de combustibles fossiles avaient l’obligation morale et légale de mettre en garde contre le fait que l’utilisation continue de combustibles fossiles menace notre santé et notre bien-être, et d’accélérer le dialogue sur les moyens de réduire cette menace. Au lieu de cela, l’industrie a investi pendant des décennies des millions de dollars dans la négation et l’obscurcissement du climat afin de retarder les mesures législatives et d’éviter de perdre des parts de marché”, a écrit Richard Heede, auteur du rapport du projet Carbon Majors de la CAI, dans un article pour The Guardian.

Lire aussi : Ces 100 entreprises sont responsables de 71% des émissions mondiales de gaz à effet de serre

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *