Découverte de 3 exoplanètes dans un système stellaire voisin


Les astronomes qui utilisent le satellite TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) de la NASA ont découvert trois nouvelles exoplanètes en orbite autour d’une étoile à 73 années-lumière de la Terre.

TESS-exoplanètes-NASA

L’équipe a identifié une super-Terre et deux minis-Neptunes dans le système, l’une de ces plus grandes planètes étant dans la zone tempérée de l’étoile.

La découverte, rapportée dans Nature Astronomy, est passionnante pour plusieurs raisons. Les planètes du système, connues sous le nom de TOI-270, sont différentes de ce que nous avons vu dans notre propre système solaire à plus d’un titre. L’étoile est calme et lumineuse, ce qui en fait un endroit idéal pour étudier ces objets et essayer de comprendre comment ils sont apparus.

“TOI-270 est un véritable Disneyland pour la science des exoplanètes, et l’un des principaux systèmes que TESS s’est donné pour mission de découvrir”, a déclaré Maximilian Günther, postdoctorant à l’Institut Kavli d’astrophysique et de recherche spatiale du MIT, dans une déclaration. “C’est un laboratoire exceptionnel, non pas pour une, mais pour plusieurs raisons – il cochera vraiment toutes les cases.”

Les planètes sont de taille très similaire, contrairement aux planètes de notre système solaire, qui vont de la minuscule Mercure à la gigantesque Jupiter. La taille des planètes du système est également différente de celle du système solaire. Les minis-Neptunes, en particulier, sont souvent considérées comme un chaînon manquant entre les planètes rocheuses et les géantes de glaces comme Uranus et même Neptune. L’étude de TOI-270 pourrait expliquer si des géantes de glaces se forment comme des planètes rocheuses.

“Il y a beaucoup de petites pièces du puzzle que nous pouvons résoudre avec ce système,” ajoute Günther. “Avec ce système, on peut faire tout ce qu’on veut dans la science des exoplanètes.”

système-stellaire-TOI-270

Le système stellaire TOI-270. Centre de vol spatial Goddard de la NASA/Scott Wiessinger / Cliquez pour agrandir

Un avantage particulier du système est que l’étoile centrale est une vieille naine rouge avec 40% de la masse du Soleil. L’âge est important parce que cette classe stellaire est habituellement très active, mais à mesure que ces étoiles vieillissent, elles se calment. C’est excellent pour les observations. Si la luminosité de l’étoile est stable, les astronomes peuvent mieux estimer les propriétés des planètes et mieux comprendre comment elles se sont formées.

Les trois planètes orbitent très près de l’étoile. La première met 3,36 jours terrestres, la seconde 5,66 et la troisième 11,38 jours. Elles sont si proches de l’étoile et les unes des autres qu’elles sont synchronisées selon un motif de résonance.

On s’attend à ce que TESS découvre beaucoup plus de ces objets. D’ici la fin de la mission principale, les chercheurs s’attendent à 20 000 nouvelles exoplanètes entre les candidats et les objets confirmés.

Lire aussi : Nous venons de trouver 2 des exoplanètes les plus semblables à la Terre, à seulement 12,5 années-lumière

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *