L’équipe de Chang’e 4 vient de sortir de nouvelles photos étonnantes de la face cachée de notre Lune


Un peu plus d’un an s’est écoulé depuis que l’atterrisseur chinois Chang’e 4 et le rover Yutu 2 se sont posés de l’autre côté de la Lune.

Pendant tout ce temps, ils ont étudié le cratère Von Kármán et partagé les résultats grâce à une liaison solitaire – le satellite relais Queqiao qui fait rebondir les signaux vers la Terre.

Dans le cadre de la mission, l’atterrisseur et le rover ont pris des photos. Des tas de photos. Et le programme chinois d’exploration lunaire vient de publier un nouveau lot de données provenant des instruments de la mission, après avoir amassé une bibliothèque d’images de milliers de fichiers.

En plus des données de spectrométrie radar et infrarouge, la publication comprend des images haute résolution de la surface lunaire provenant de la caméra d’atterrissage et de terrain de Chang’e 4 et de la caméra panoramique de Yutu 2.

tweet-lune

Les images ont été prises sur 12 jours lunaires. En raison de la façon dont la Lune tourne, son cycle jour-nuit dure un peu plus de 29 jours. Un jour lunaire correspond à environ deux semaines en temps terrestre, pendant lesquelles la mission est en lumière solaire constante, nécessaire à son fonctionnement. Les instruments sont ensuite mis hors tension pendant la nuit de deux semaines.

Il y a 12 de ces cycles par année terrestre, ce qui signifie que la publication des données comprend une année de photos.

Jusqu’à présent, le rover a parcouru un chemin sinueux d’un peu plus de 350 mètres à travers le cratère Von Kármán, large de 180 kilomètres, qui fait partie d’un site d’impact beaucoup plus vaste, plus ancien et mal connu, appelé le bassin Pôle Sud-Aitken. Il fait environ 2 500 kilomètres de diamètre, soit près d’un quart de la Lune.

Au fur et à mesure, il photographie des vues panoramiques et des formations rocheuses, documentant le terrain sur la face cachée de la Lune, jusqu’alors inexplorée – une région où aucun autre atterrisseur n’a réussi à se rendre auparavant.

(CLEP/Doug Ellison)

La richesse des données que la mission rapporte peut apporter un peu de lumière non seulement sur l’histoire de la Lune et de ce mystérieux bassin d’impact géant, mais aussi sur l’histoire du système solaire lui-même.

Le satellite relais, Queqiao, est nécessaire car la Lune bloque les radiations électromagnétiques. Le satellite se trouve à un point de Lagrange, à la fois à la portée de la mission de surface et de la Terre ; les signaux entre les deux sont renvoyés à travers lui.

Queqiao transporte également une expérience visant à détecter les signaux basse fréquence provenant de l’espace lointain, ce qui n’est pas facile à faire depuis la Terre en raison des interférences de l’ionosphère.

cratère

(CLEP)

Le rover et l’atterrisseur ont maintenant officiellement dépassé la durée de leur mission prévue de trois mois et de douze mois respectivement ; tous deux viennent de se réveiller pour un nouveau jour lunaire.

La prochaine mission de Chang’e, Chang’e 5, doit être lancée plus tard dans l’année. Elle ne se dirige pas vers l’autre côté comme son prédécesseur. Il est plutôt prévu de collecter au moins 2 kg d’échantillons lunaires et de les ramener sur Terre pour les étudier.

Selon sa réussite, Chang’e 5 marquera les premiers échantillons lunaires ramenés sur Terre depuis 1976. Il faut espérer que ces échantillons permettront des études qui aideront les futurs équipages à se rendre sur la Lune.

tweet-change4

Vous pouvez voir ici certaines des autres images de la publication des données, converties par l’utilisateur de Twitter Technique Speciales et traitées ici par Doug Ellison.

Si vous souhaitez vous essayer à la conversion et au traitement des images vous-même, vous pouvez trouver les fichiers liés ici sur le site web du programme d’exploration lunaire chinois.

Lire aussi : Mission Artémis : voici comment l’humanité va retourner sur la Lune, étape par étape (vidéo)

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *