Les astronomes ont tracé un mystérieux sursaut radio rapide jusqu’à une galaxie lointaine


Le signal a quitté la maison il y a 4 milliards d’années.

Investigation cosmique

Les astronomes qui ont détecté un mystérieux et fugace signal radio de l’espace ont finalement compris d’où il venait.

Le sursaut radio rapide, qui n’a duré qu’une milliseconde, provenait des confins d’une galaxie lointaine, d’où il a passé 4 milliards d’années à voyager vers la Terre. Dans ce cas, les astronomes du télescope Gemini Sud du Chili ont pu suivre l’origine du signal radio à l’aide d’un réseau d’antennes finement réglé, selon des recherches publiées dans la revue Science. Les scientifiques pensent que leur approche pourrait aider à identifier d’autres signaux provenant de l’espace.

Triangulation

Le sursaut radio rapide a d’abord été détecté par le télescope Square Kilometre Array Pathfinder d’Australie, mais c’est un réseau sensible de 36 antennes à Gemini qui a permis aux astronomes de retracer le signal jusqu’à ses racines.

Le signal radio a frappé chaque antenne à un moment légèrement différent dans le temps, indiquant dans quelle direction il se déplaçait, selon la recherche. Tout ce que les scientifiques avaient à faire, c’était de tracer la ligne.

“Avec ces minuscules décalages horaires – une fraction de milliardième de seconde – nous avons identifié la galaxie d’origine de l’explosion”, a déclaré Adam Deller, scientifique de l’Université de technologie de Swinburne, dans un communiqué de presse.

Banlieue galactique

Les mesures à Gemini étaient suffisamment précises pour non seulement retracer la galaxie d’où provenait le sursaut radio rapide, mais aussi la région spécifique à l’intérieur de la galaxie, selon le communiqué de presse.

“Nous avons découvert que le sursaut radio rapide était situé loin du noyau de la galaxie, dans la banlieue galactique”, a dit M. Deller.

Ce niveau de précision pourrait aider les astronomes à construire une meilleure carte 3D de l’Univers, ont dit les astronomes dans le communiqué, car en traçant le trajet du signal radio et en mesurant le temps qu’il a fallu pour se déplacer, on pourrait avoir des indices sur ce qu’il a dû traverser en cours de route.

Détectées pour la première fois en 2007, les sursauts radio rapides restent un phénomène céleste mal compris. Comme leur nom l’indique, ces impulsions sont rapides, durent quelques millisecondes, résident dans le spectre radioélectrique et sont extrêmement puissantes, provenant de galaxies très lointaines. Les astronomes ne peuvent que deviner la source des FRBs, avec les théories dominantes concernant les étoiles à neutrons à fort champ magnétique (magnétars), la matière noire, les trous noirs, les supernovae, et même les activités des civilisations extraterrestres.

Lire aussi : L’étendue de nos émissions radio dans l’espace est en fait ridiculement petite

Source : Futurism – traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *