Les trous blancs pourraient être des portails vers des univers parallèles


Selon les scientifiques, il est possible que dans l’espace, il y ait aussi des trous blancs, qui pourraient être les opposés des trous noirs.

trous-blancs-passages

Il y a des solutions aux équations d’Einstein, dans lesquelles il existe de telles singularités, appelées trous blancs. Cependant, en relativité générale, un trou blanc est une région hypothétique de l’espace-temps, qui ne peut être pénétrée de l’extérieur, bien que la matière et la lumière puissent en sortir.

Par exemple, la métrique de Schwarzschild est une solution a une extension connue sous le nom de coordonnées de Kruskal-Szekeres, et selon cet espace-temps, il y a un trou blanc et un trou noir.

La géométrie complète de Schwarzschild se compose d’un trou noir, d’un trou blanc et de deux Univers reliés à leurs horizons par un trou de ver.

Jusqu’à présent, les trous blancs ne sont que des objets astronomiques hypothétiques, qui manquent de preuves scientifiques, de sorte que toute information n’est que spéculation.

Malgré cela, le concept des trous blancs influence fortement l’imagination de nombreuses personnes dans le monde entier. Ces objets remarquables seraient à l’opposé des trous noirs et, par conséquent, cracheraient de l’énergie et de la matière.

Le modèle hypothétique du trou blanc est basé sur l’existence d’un vortex qui le relierait au trou noir avec l’entrée du tunnel.

La matière qui tomberait dedans serait ensuite projetée à travers le trou blanc à l’autre bout du tunnel (creusant un tunnel vers un trou blanc).

En 2014, deux physiciens, Carlo Rovelli et Hal Haggard, ont publié un article dans lequel ils suggèrent qu’“il existe une métrique classique satisfaisant les équations d’Einstein en dehors d’une région spatio-temporelle finie où la matière s’effondre dans un trou noir puis sort d’un trou blanc…”

Ils ont dit que les trous noirs pourraient mettre fin à leur vie en se transformant en leur contraire exact – des “trous blancs” qui déversent de façon explosive tout le matériel qu’ils ont avalé dans l’espace.

Nous pouvons supposer que dans les trous noirs, il peut exister d’autres univers issus de l’émanation de trous blancs.

Si tel est le cas, le Big Bang – la théorie cosmologique la plus largement acceptée (mais aussi débattue) de l’évolution initiale de l’Univers – serait donc le résultat d’un trou blanc.

Pour enflammer davantage notre imagination, nous ouvrons le livre de Michio Kaku The Future of Humanity, et nous lisons que “en 1963, le physicien Roy Kerr a découvert qu’un trou noir qui tourne, s’il se déplace assez vite, ne s’effondre pas nécessairement à un point précis mais à un anneau tournant. L’anneau est stable car la force centrifuge l’empêche de s’affaisser…”

Mais la question est : où va tout ce qui tombe dans un trou noir ? On ne peut pas répondre à cette question parce que les physiciens ne le savent pas encore.

Cependant, Kaku veut que nous imaginions, par exemple, une possibilité que la matière puisse sortir de l’autre côté par ce qu’on appelle un trou blanc.

Les scientifiques ont cherché des trous blancs, qui libéreraient la matière plutôt que de l’avaler, mais n’en ont pas trouvé jusqu’à présent.

“Si vous vous approchiez de l’anneau tournant d’un trou noir, vous assisteriez à d’incroyables distorsions de l’espace et du temps”, a dit Kaku.

Vous pourriez voir des faisceaux de lumière capturés il y a des milliards d’années par la gravité du vortex. Vous pourriez même rencontrer des copies de vous-même.

Vos atomes pourraient être étirés par les forces de la marée dans un processus perturbateur et mortel appelé spaghettification. Si vous êtes entré dans l’anneau lui-même, vous pourriez être expulsé par un trou blanc dans un univers parallèle de l’autre côté. Imaginez prendre deux feuilles de papier, tenues parallèlement l’une à l’autre, puis percer un trou à travers elles avec un crayon pour les relier.

Si vous voyagiez le long du crayon, vous passeriez entre deux univers parallèles. Cependant, si vous traversiez l’anneau une seconde fois, vous arriveriez à un autre univers parallèle. Chaque fois que vous entrez dans l’anneau, vous atteigniez un univers différent, de la même manière que l’entrée dans un ascenseur vous permet de vous déplacer d’un étage à l’autre d’un immeuble, sauf que dans ce cas vous ne pourriez jamais retourner au même étage.

Lire aussi : Les experts viennent de trouver 83 trous noirs supermassifs aux confins de l’Univers

Source : MessageToEagle – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *