Quelque chose d’inconnu un million de fois supérieur à la masse du Soleil a récemment troué notre galaxie


Un “objet” invisible, un million de fois la masse du Soleil, a récemment creusé un énorme trou dans le plus long flux stellaire de notre galaxie, appelé halo galactique.

En utilisant la carte 3D la plus détaillée de notre galaxie, Ana Bonaca du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics a découvert des preuves d’un “impacteur” géant qui a plongé dans le flux stellaire appelé GD-1.

C’était une rencontre récente et proche avec quelque chose d’encore inconnu.

Plusieurs flux stellaires traversent notre galaxie. Ce sont des défilés d’étoiles traversant le système solaire sur un chemin créé après que la Voie lactée a avalé une galaxie naine et que les étoiles ont été projetées loin des amas à l’impact.

La chercheuse n’est pas certaine de ce qu’était l’énorme objet puisqu’il n’y a plus de signes évidents, mais quoi que ce soit, c’était épique dans ses proportions.

“C’est beaucoup plus massif qu’une étoile”, a dit Ana Bonaca à LiveScience. “Quelque chose comme un million de fois la masse du Soleil. Il n’y a donc pas d’étoiles de cette masse. On peut l’exclure. Et si c’était un trou noir, ce serait un trou noir supermassif comme on en trouve au centre de notre galaxie.”

flux stellaire-ana

Ana Bonaca pointe la zone où un objet géant a déchiré le flux stellaire GD-1.

Comme il n’y a aucun signe d’objet causant un trou ou une perturbation dans le flux stellaire, une possibilité est que l’objet ait été fabriqué à partir de la substance mystérieuse appelée matière noire, censée représenter jusqu’à 27% de l’Univers. Elle exerce une force gravitationnelle sur une autre matière tout en restant totalement invisible, sans réfléchir la lumière.

Trouver le chemin géant d’un “objet” globulaire de matière noire pourrait être l’occasion idéale pour les scientifiques d’en savoir plus à ce sujet. Les physiciens croient que la matière noire maintient les galaxies ensemble, et en particulier les galaxies naines qui sont déchiquetées en lambeaux dans les collisions galactiques, produisant des courants stellaires comme GD-1.

LiveScience a rapporté qu’un flux stellaire appelé S1, le plus proche de la Terre, transportait une grande quantité de matière noire qui, à l’origine, maintenait la cohésion d’une galaxie naine disparue. Les chercheurs ont donné à la matière noire dans le flux un nom quelque peu effrayant : “ouragan de matière noire”.

Pourquoi cela semblerait-il effrayant ? Parce que l’ouragan pourrait se diriger droit sur notre planète. Heureusement, même si la matière noire est sur une trajectoire de collision avec tout ce que nous savons, on pense qu’elle est parfaitement inoffensive. L’ouragan peut aussi aider les scientifiques à en savoir plus sur ce qu’elle est réellement.

“….cet ouragan ne va pas vous tuer. Ou faire sauter la porte de votre maison. Mais cela pourrait causer des pics locaux dans la matière noire, ce qui aiderait les chercheurs qui chassent la matière noire à trouver ce qu’il faut, ont écrit les chercheurs.”

D’un autre côté, si la matière noire a causé l’énorme trou dans le flux stellaire GD-1, alors qui sait vraiment ce qu’elle peut faire ? Nous ne savons pas si le trou a été créé par la matière noire, donc cela reste un mystère galactique pour le moment. Les chercheurs ne peuvent pas écarter la possibilité d’un deuxième trou noir dans notre galaxie, mais jusqu’à présent, il n’y en a aucune trace.

Jusqu’à présent, les appareils capables de détecter la matière noire n’ont pas fonctionné, bien que nous sachions plus que jamais qu’elle est là et joue un rôle crucial dans notre Univers.

Rafi Letzter pour LiveScience a décrit ainsi l’“ouragan” :

“…un nuage dense de matière noire provenant d’une galaxie morte qui explose de manière invisible à travers nous alors qu’il suit les étoiles restantes lors de leur défilé condamné.”

Profitez de votre journée en contemplant un ouragan de matière inconnue qui passe à côté de vous pendant que vous lisez ceci. L’Univers reste plein de mystères et ils sont tout autour de nous.

Regardez Ana Bonaca discuter de la matière noire et des courants stellaires ci-dessous :

Lire aussi : Science étrange : la majeure partie de l’Univers est constituée d’un «fluide sombre» inconnu et invisible

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *