Regardez les débris spatiaux en orbite autour de la Terre en temps réel

débris spatiaux

Par Richard Gray,

Avec des niveaux croissants de débris, des satellites et des engins spatiaux en orbite autour de notre planète, l’espace semble étonnamment bondé. Il est maintenant possible de voir exactement à quel point notre quartier céleste est encombré à l’aide d’un graphique interactif qui révèle les emplacements en temps réel de tous les débris et engins spatiaux en orbite autour de la Terre. Il y a environ 21 000 morceaux de débris de plus 10 cm actuellement en orbite autour de notre planète, des satellites morts, des morceaux de fusées utilisées, un gant perdu et une brosse à dents. Stuff in Space permet aux utilisateurs de voir exactement ces objets en orbite en précisant leur emplacement, leur orbite et leur vitesse.

Essayer Stuff In Space

Le site a été créé par James Yoder, un étudiant en ingénierie électrique et informatique à l’université du Texas à Austin. Avec cet outil, il est également possible de rechercher des objets spécifiques en utilisant leur code indicatif international utilisé pour identifier les satellites et les débris.

On peut voir la plupart des débris groupés dans une orbite basse autour de la Terre, dangereusement proche de l’orbite de la Station spatiale internationale.

Ceux-ci comprennent des fragments de la première collision entre deux satellites en orbite – Iridium 33 et Cosmos 2251.
Cosmos 2251 a percuté Iridium 33 en 2009, envoyant une pluie de débris dans des orbites plus élevées autour de la Terre. Les restes de fusées et autres débris de satellite peuvent également être vu dans des orbites plus élevées.

Des satellites et télescopes, appelés charges utiles, sont mis en évidence sur la carte des débris en rouge tandis que les fusées passées sont indiquées en bleu et d’autres débris en gris.

Certains morceaux les plus éloignés à apparaître sur la carte des débris sont des satellites d’astronomie comme le télescope spatial Astron UV lancé par l’URSS en 1983 qui est actuellement à 160 000 km de la Terre.

Un morceau de la fusée utilisé pour lancer l’Observatoire de rayons X Chandra de la NASA se trouve aussi autour de 71 000 km de la Terre.

Selon la NASA tous ces débris présente un risque croissant pour les engins spatiaux et la sécurité des opérations dans l’espace :

“Beaucoup de nos engins spatiaux sont frappés par de très petits débris régulièrement avec peu ou pas d’effet. Les boucliers peuvent protéger les composants des engins spatiaux des débris grands comme 1 cm de diamètre. La probabilité pour que deux grands objets supérieurs à 10 cm de diamètre se heurtent accidentellement est très faible. Les débris orbitaux pose un risque pour une utilisation fiable et continue des services et opérations spatiales, la sécurité des personnes et des biens dans l’espace et sur Terre.”

Selon la NASA, il y a environ 500 000 morceaux de débris spatiaux en orbite autour de la Terre qui font entre 1 cm et 10 cm. Le nombre de particules de taille inférieure à 1 cm est supérieur à 100 millions.

La NASA utilise des systèmes de radar et des télescopes pour suivre les débris spatiaux en orbite et évaluer le risque qu’ils représentent pour les missions, les satellites et la station spatiale.

Une grande partie des débris en orbite autour de la Terre sont les restes de fusées, écrous, boulons et des morceaux d’aluminium de fusées laissés par les sondes spatiales.

Les vieux satellites qui sont maintenant devenus inutiles posent également un risque croissant où leurs orbites se désintègrent lentement vers la Terre.

Les débris créés par la collision accidentelle entre des satellites des États-Unis et de la Russie plus la destruction délibérée d’un satellite par la Chine en 2007 ont également créé de grandes quantités de débris.

carte-débris spaciaux-espace-orbite-terre

Cette carte des débris en orbite autour de la Terre montre à quel point l’espace est bondé autour de notre planète est en train de le devenir encore plus. Chaque point gris représente un morceau de débris tandis que les points rouges sont des fusées usagées. Les points bleus sont les satellites en orbite autour de la planète.

satellite-espace-iss-station-débris spatiaux

Les utilisateurs peuvent rechercher des satellites et des débris spécifiques en utilisant une fonction de recherche sur le site Stuff in Space. L’image ci-dessus montre la trajectoire orbitale de la Station spatiale internationale à travers la zone de l’espace qui semble être la plus encombrée de débris spatiaux

orbite-satellite-Ariane_Slyda-ariane

Cette image montre l’orbite du satellite Ariane Slyda qui est utilisé à l’intérieur des fusées Ariane pour déployer plusieurs satellites en orbite

espace-bondé-débris spatiaux

Cette image révèle à quel point l’espace bondé autour de notre planète l’est de plus en plus avec des fusées et des débris allant jusqu’à 160 000 kilomètres plus loin.

Des sacs de déchets éjectés dans l’espace par les cosmonautes à bord de la station spatiale Mir pose toujours un risque.

Parmi les objets les plus insolites pouvant être ajoutés à la liste des débris spatiaux il y a une spatule de l’astronaute Piers Sellers qu’il a perdu tout en effectuant les réparations de la navette spatiale en 2006.

Un sac à outils a été perdu par l’astronaute Heide Stefanyshyn en 2008 et il a été ajouté aux dangers en orbite autour de la Terre jusqu’à ce qu’il brûle en 2009.

Un gant perdu par l’astronaute Ed White lors de la première sortie américaine dans l’espace et une paire de pinces ont été perdus au cours d’une sortie dans l’espace en 2007.

Une caméra et une brosse à dents comptent aussi parmi les éléments rapportés à encombrer l’espace autour de notre planète.

débris spatiaux-américain-gps-satellites-orbite-cxollisions

Le système américain GPS utilise un réseau de satellites qui font des orbites régulières autour de la planète. Ils sont relativement loin par rapport à la plupart des autres objets en orbite autour de la Terre, mais il y a toujours le risque de collision avec d’autres débris de l’espace si ils ne sont pas soigneusement surveillés

télescope-spatiale-astron-russie-débris spatiaux

Cette image montre l’orbite du télescope spatial Astron qui a été lancé par la Russie en 1983. Maintenant il n’est plus en service et s’ajoute en orbite autour de la planète et il est l’un des morceaux de débris les plus éloignés à être indiqué dans le système de suivi

Source : Daily Mail Online

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *