Témoignage d’une pyramide cachée découverte à Saqqarah, près de la plus ancienne pyramide d’Égypte


Vasko Dobrev est un archéologue avec 30 ans d’expérience sur des sites en Égypte. Il a récemment révélé qu’il croit avoir trouvé une pyramide longtemps cachée dans le désert de Saqqarah.

Selon Ancient Origins, cette dernière découverte pourrait être le signe avant-coureur d’autres découvertes pyramidales :

“Si (Dobrev) a raison, cela pourrait signifier qu’il y a encore beaucoup plus de pyramides à trouver en Égypte.”

La pyramide cachée du pharaon Userkare se trouve peut-être à Saqqarah, où se trouve la célèbre pyramide à degrés de Djéser.

Dobrev a récemment accepté de se rendre à Saqqarah avec l’animateur de télévision britannique Tony Robinson pour un documentaire intitulé “Opening Egypt’s Great Tomb”. Saqqarah est un site funéraire pour la royauté égyptienne antique et est situé près de l’ancienne capitale du pays à Memphis.

Saqqarah est le même endroit où beaucoup des anciennes “pyramides à degrés” ont été construites pendant l’Ancien Empire :

“La première de ce type de construction a été construite ici pour le pharaon Djéser de la 3ème dynastie par l’architecte Imhotep, mais ces monuments n’ont pas été perfectionnés avant le règne de Snéfrou (règne de 2613 à 2589 av. J.-C.). Ce pharaon, qui a établi la 4ème dynastie, a construit trois pyramides, dont la plus connue est la Pyramide Rouge.”

L’ancien royaume de l’Égypte ancienne était connu pour ses pyramides à degrés.

À la recherche de pyramides cachées

Dans le désert égyptien, Dobrev a utilisé la technologie moderne – l’analyse radiographique – pour l’aider à localiser les pyramides enfouies, et il a dit à son invité britannique qu’il pense avoir l’emplacement exact de la pyramide qu’il cherche :

Il croit qu’une “nouvelle pyramide pourrait être enterrée sous le sable dans la région sud de Saqqarah”. Elle serait située au nord-ouest du lieu de sépulture du pharaon Pépi Ier, à Tabbet al-Guech. Dobrev a dit à Robinson que Saqqarah avait encore des merveilles à révéler.”

Statue agenouillée du pharaon Pépi I (Via Wikimedia Commons)

Comme la région près de Memphis est connue pour être le principal lieu de sépulture de la royauté égyptienne, Dobrev croit que le désert contient de nombreuses pyramides cachées et autres structures anciennes qu’il suffit de trouver et de déterrer. Et cela pourrait fournir de nouveaux indices sur l’Égypte ancienne et sa fascination pour l’au-delà que les pyramides étaient censées transmettre à la royauté.

Qu’est-ce qui se cache sous le sable ?

Notant qu’aucun lieu de sépulture du pharaon Ouserkarê (23e siècle av. J.-C.) n’a encore été mis au jour, Dobrev a emmené Robinson dans une plaine apparemment indescriptible et a noté qu’il est convaincu que la base d’une pyramide pour Ouserkarê est située dans la région. Et il a expliqué pourquoi il pense que seule une base a été construite pour cette pyramide particulière :

“L’égyptologue affirme que ce pharaon de la sixième dynastie n’a pas vécu assez longtemps pour que sa pyramide soit construite. Curiosmos.com cite Dobrov en disant que le monarque, “a peut-être seulement eu le temps de créer la base pyramidale. L’expert pense que l’endroit était probablement le site de la pyramide d’Ouserkarê parce qu’il est proche du lieu de sépulture de son père et d’autres membres de sa famille.”

Ce balayage du désert a été réalisé dans une zone où de nombreuses pyramides peuvent être cachées (Via Channel 5).

Une structure non identifiée dans la zone qui a été balayée montre quelque chose avec des angles droits tranchants, très probablement une structure artificielle telle qu’une pyramide ou une chambre funéraire qui a été sous le sable pendant des milliers d’années.

“On estime que la structure mesure 80 m par 80 m, d’après le balayage. Curiosmos.com rapporte que c’est “précisément la dimension d’une pyramide qui remonte à l’époque où Ouserkarê régnait.””

Traces de pierre

En effet, en regardant les balayages dans la région de la base possible de pyramide d’Ouserkarê, il est clair qu’il existe une structure carrée qui pourrait être une pyramide cachée. Mais ce n’est pas suffisant pour commencer un effort massif de fouilles dans le désert de Saqqarah. Au lieu de cela, d’autres recherches devront être effectuées, et c’est exactement ce que le professeur Dobrev prévoit de faire :

“Il n’y a pas encore d’indications de projets futurs de fouilles de la zone où une pyramide perdue pourrait être enterrée. Il semble probable que Dobrev continuera à travailler dans la région comme il le fait depuis une trentaine d’années. S’il a raison, il pourrait y avoir beaucoup plus que les 120 pyramides actuellement connues en Égypte.”

Ce documentaire informatif contient plus d’informations sur la tombe perdue d’Ouserkarê :

Lire aussi : De nouvelles découvertes dans la vallée des Singes à Louxor, Égypte

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *