Le gouvernement officialise la hausse du prix de l’électricité

Les tarifs réglementés de l’électricité vont progresser de 5,9% TTC en moyenne dès le 1er juin, selon une décision publiée au Journal officiel. Vouée à s’appliquer dès le 1er mars, la mesure avait été repoussée en pleine crise des Gilets jaunes.

Selon une publication de ce 30 mai au Journal officiel, les tarifs réglementés de l’électricité vont progresser de 5,9% TTC en moyenne à partir du 1er juin, conformément à une décision des ministères de la Transition écologique et solidaire et de l’Economie, prise après une proposition de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Comme le rapporte l’AFP, cette recommandation avait «vocation» à s’appliquer dès le 1er mars 2019, mais le gouvernement avait alors décidé de ne pas la suivre en période hivernale, en pleine contestation des Gilets jaunes.

Cette augmentation pourrait être suivie d’une autre, au mois d’août, liée aux coûts de transport de l’électricité.

Le ministre de la Transition Ecologique François de Rugy a estimé que la hausse des tarifs de l’électricité prévue le 1er juin était notamment due à la dérive des coûts de production d’EDF ces dernières années.

Une augmentation dont le calcul interroge…

Le 25 mars 2019, l’Autorité de la concurrence s’était saisie de la proposition d’augmentation et avait émis plusieurs objections. Elle expliquait en particulier que cette augmentation avait visiblement pour but de favoriser la concurrence privée en relevant artificiellement les tarifs d’EDF alors que cette augmentation, pour une large part, «ne correspond[ait] pas à une augmentation des coûts de fourniture d’EDF mais [avait] pour but de permettre aux concurrents d’EDF de proposer des prix égaux ou inférieurs aux TRV».

Au mois d’avril 2019, plusieurs associations de consommateurs ainsi que l’Autorité de la concurrence avaient considéré la hausse des tarifs de l’électricité au mieux contestable, voire «insupportable» et «injustifiée».

Lire aussi : 200 000 fonctionnaires oisifs ? Le rapport remis à Darmanin avant la réforme de la fonction publique

Source : RT France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *