Révélations de Mediapart : Benalla voyagerait depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique

Alors que l’Elysée précisait ces derniers jours qu’Alexandre Benalla n’était «pas un émissaire officiel ou officieux de la présidence de la République» après un voyage au Tchad, Mediapart révèle qu’il possèderait un passeport diplomatique.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Benalla qui semble de plus en plus se transformer en «affaire d’Etat», comme l’écrit Mediapart, qui révèle ce 27 décembre qu’Alexandre Benalla voyagerait depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique. Ce dernier porterait la référence 17CD09254 et aurait été délivré le 24 mai 2018, soit près de trois semaines après des violences le 1er mai dont il est accusé, lui valant plusieurs mises en examen, une mise à pied de 15 jours en mai et un licenciement officiel en juillet. Selon le journal en ligne, il aurait utilisé ce passeport pour se rendre dans différents pays africains et en Israël ces derniers mois.

passeport diplomatique

https://twitter.com/edwyplenel/status/1078275393180893185

Néanmoins, dans un communiqué du 25 décembre, l’Elysée s’était étonné de voir Alexandre Benalla précéder Emmanuel Macron au Tchad au mois de décembre, précisant qu’«il n'[était] pas un émissaire officiel ou officieux de la présidence de la République».

Or, Mediapart précise que le passeport est valide jusqu’au 19 septembre 2022 et porte la certification usuelle : «Nous, ministre des affaires étrangères, requérons les autorités civiles et militaires de la République française et prions les autorités des pays amis et alliés de laisser passer librement le titulaire du présent passeport et de lui donner aide et protection.»

Contacté par Mediapart, un ancien membre des cabinets ministériels s’étonne d’ailleurs de la détention par Alexandre Benalla d’un passeport diplomatique, y compris pour un conseiller de l’Elysée : «Quand vous voyagez officiellement avec le président, vous n’avez même pas besoin de passeport diplomatique. On vérifie juste que vous êtes sur la liste de la délégation et vous échappez aux contrôles à l’arrivée.»

L’entourage d’Alexandre Benalla a assuré à LCI le 26 décembre qu’Alexandre Benalla avait fait des dizaines de déplacements en Afrique ces dernières semaines et avait rencontré plusieurs présidents africains.

Fin juillet, le Quai d’Orsay avait réclamé la restitution des passeports diplomatiques de Benalla

Selon la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Agnès von der Mühll, le Quai d’Orsay avait réclamé la restitution des passeports diplomatiques d’Alexandre Benalla fin juillet. «Toute utilisation depuis lors de ces passeports aurait été faite en dépit des engagements pris par l’intéressé», a déclaré Agnès von der Mühll. «À la vue des informations de presse tendant à indiquer que M. Benalla aurait continué à utiliser ces documents, le ministère (…) examine les suites à donner, y compris judiciaires».

Lire aussi : Quand l’ombre d’Alexandre Benalla plane sur la visite d’Emmanuel Macron au Tchad

Source : RT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *