BMW et le géant chinois Baidu lancent une voiture autonome cette année

Par Rich McCormick,

Le géant chinois de la recherche Baidu tente de battre Google sur la ligne d’arrivée. La compagnie chinoise – qui a travaillé sur les véhicules autonomes ces dernières années – a d’abord annoncé qu’elle avait conclu un partenariat avec BMW en 2014. Il semble que la collaboration a déjà porté ses fruits: cette semaine, le vice-président de Baidu Wang Jin a dit que son entreprise allait lancer une nouvelle voiture autonome avec le constructeur automobile allemand avant la fin de l’année.

En parlant lors du Sommet Cloud Computing Services de Chine, Jin précise que le prototype du véhicule sera utilisé pour tester la technologie autonome de Baidu, mais il y aura encore un pilote humain présent à l’intérieur. Pour le moment, les objectifs de Baidu sont de moins grande ampleur que celle de Google – où la société californienne veut complètement supprimer le pilote humain, Kai Yu, à la tête d’une section de développement poussé de Baidu , a déclaré l’année dernière que la société chinoise a été focalisée sur l’accompagnement des pilotes plutôt que de les remplacer. Mais encore, The Guardian note que Baidu a fourni des efforts de recherche face à son rival Google, la réalisation d’études approfondies sur l’intelligence artificielle, la technologie nécessaire pour l’ordinateur de bord et la robotique nécessaire pour faire un véhicule autonome. L’année dernière, la société a également investi 10 millions de dollars dans le service de cartographie finlandais IndoorAtlas, ajoutant son expertise à un service de données de cartographie existant.

Alors que la technologie permet aux véhicules autonomes d’aller de l’avant, du moins dans l’ouest, la législation pour soutenir leur arrivée dans nos rues est à la traîne. C’est là que la Chine pourrait être en mesure d’être plus flexible dans l’approbation de nouvelles lois, permettant à ses géants de la technologie de commencer à produire des modèles autonomes tandis que les gouvernements américain et européens essayent de déterminer qui est à blâmer si une voiture en percute une autre. Baidu doit encore fournir beaucoup de détails sur le design du premier véhicule, mais si la proclamation de Wang Jin est exacte, Google aura une certaine concurrence avant la fin de l’année 2015.

Source: The Verge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *