Voici 3 découvertes récentes à l’intérieur de la grande pyramide de Gizeh qui ont laissé les experts perplexes


Voici 3 découvertes récentes qui ont changé la façon dont nous voyons la grande pyramide de Gizeh (aussi appelée pyramide de Khéops).

Les gens étudient les pyramides égyptiennes depuis que l’histoire a été enregistrée. Même deux mille ans après la construction de la pyramide – et nous pensons qu’elle a été construite il y a environ 4 500 ans – les gens ont été stupéfaits par cette structure massive.

Des écrivains anciens comme Hérodote ou Pline l’Ancien ont été contraints de mentionner la structure massive dans leurs nombreuses œuvres littéraires.

Hérodote, par exemple, offre des informations sans précédent sur la pyramide.

En écrivant dans Histoires, Hérodote mentionne non seulement comment la pyramide a été construite (à l’aide de machines obscures) mais aussi combien de personnes ont pu participer à sa construction.

L’écrivain grec a été contraint d’écrire sur la pyramide des milliers d’années après la fin de la construction de la structure.

Curieusement, ce n’est que vers 400 av. J.-C. que nous avons certains des premiers détails concernant la grande pyramide de Gizeh. Pour des raisons que nous ne comprenons pas encore, il n’existe pas de texte antérieur à 400 av. J.-C. faisant mention de la grande pyramide de Gizeh, sa construction ou son but.

Selon Hérodote :

La pyramide a été construite par étapes, en créneaux comme on dit, ou selon d’autres, en autels. Après avoir posé les pierres pour la base, ils ont soulevé les pierres restantes jusqu’à leur place à l’aide de machines formées de planches de bois courtes. La première machine les souleva du sol jusqu’au sommet de la première marche. Il y avait là une autre machine, qui recevait la pierre à son arrivée et la transportait jusqu’à la deuxième marche, d’où une troisième machine l’avançait encore plus haut. Soit ils avaient autant de machines qu’il y avait de marches dans la pyramide, soit ils n’avaient peut-être qu’une seule machine, qui, se déplaçant facilement, était transférée d’étage en étage au fur et à mesure que la pierre montait – les deux témoignages sont donnés et donc je mentionne les deux. La partie supérieure de la pyramide a été terminée en premier, puis le milieu et enfin la partie la plus basse et la plus proche du sol.

La même absence historique est présente avec toutes les autres pyramides égyptiennes anciennes. Aucun texte ancien en Égypte ne mentionne le but exact de la pyramide, sa fonction ou la manière dont elle a été construite.

C’est extrêmement étrange.

On prétend que la toute première pyramide d’Égypte a été construite il y a environ 4 700 ans, sous la troisième dynastie. Le pharaon Djéser se serait tourné vers Saqqarah où il aurait commandé un projet de construction jamais vu auparavant.

La structure à 6 niveaux et à 4 côtés est la plus ancienne construction colossale en pierre d’Égypte.

Il se tourna vers son jeune Vizir et architecte royal Imhotep pour construire un monument que l’Égypte n’avait jamais vu. Finalement, Imhotep a révolutionné l’architecture égyptienne ancienne en transformant le mastaba égyptien en une sorte de structure en escalier. Ce mastaba à l’aspect bizarre deviendra la première pyramide d’Égypte, la pyramide à degrés de Saqqarah.

Révolutionnaire, rafraîchissant, comme une sorte d’escalier vers le ciel, Djéser s’est assuré de rester à jamais gravé dans l’histoire de l’Égypte. Mais bien que l’on puisse s’attendre à ce qu’une longue lignée de pyramides à degrés suive celle de Djéser, étrangement, plusieurs générations de pharaons passèrent avant que l’Égypte soit dotée d’une autre pyramide.

Plusieurs tentatives de construction d’une pyramide à degrés ont été faites après Djéser, mais toutes sans succès. Ce n’est qu’avec le pharaon fondateur de la quatrième dynastie que l’Égypte aura une autre pyramide.

Le roi Snéfrou monta sur le trône et changea l’Égypte de plus d’une façon. Il devint le plus grand constructeur de pyramides de l’histoire de l’Égypte et donna au pays des pharaons sa première pyramide à faces lisses. Snéfrou est crédité d’avoir érigé trois pyramides : Une à Meïdoum et deux à Dahchour.

On pense que celle de Meïdoum s’est effondrée lorsque les constructeurs ont essayé de la transformer d’une pyramide à degrés en une pyramide à côtés lisses.

La pyramide courbée de Dahchour marque une nette rupture dans les styles architecturaux, signalant l’arrivée des pyramides à faces lisses.

La pyramide rouge de Dahchour a marqué l’arrivée d’un nouveau type de pyramide : cette pyramide est considérée comme la première tentative réussie de construire une véritable pyramide à faces planes.

On pense aussi que cette ancienne structure a jeté les bases de la construction de la grande pyramide de Gizeh. Finalement, Khéops monta sur le trône et au début de son règne, il décida de construire une pyramide qui surpassa en grandeur celle de son père.

Il a été calculé que la grande pyramide de Gizeh a été construite avec un total de 2,3 millions de blocs de pierre. Son poids total a été estimé à environ 6,5 millions de tonnes.

Les experts affirment que pour construire la grande pyramide de Gizeh, ses constructeurs ont utilisé 5,5 millions de tonnes de calcaire, 8 000 tonnes de granit (importé d’Assouan), et 500 000 tonnes de mortier. Certaines des pierres les plus massives utilisées dans la construction de la grande pyramide pèsent plus de 20 tonnes. Ce sont les blocs de granit situés au-dessus de ce qu’on appelle la chambre des rois.

Pour achever la construction de la pyramide, les égyptologues ont calculé qu’il ne fallait pas plus de 20 ans aux constructeurs. Tout cela a été réalisé sans que les anciens Égyptiens n’utilisent des poulies, la roue ou des outils en fer. On pense que les plus grosses pierres utilisées dans la construction du monument ont été transportées par le Nil en bateau d’Assouan à Gizeh.

Tout cela, affirment les experts, a été réalisé il y a environ 4 500 ans, sous la quatrième dynastie de l’Égypte ancienne.

L’achèvement de la grande pyramide de Gizeh a marqué le zénith de la construction des pyramides égyptiennes anciennes. Une fois achevée, la pyramide de Khéops est devenue la plus grande pyramide jamais construite en Égypte avec un volume total d’environ 2,5 millions de mètres cubes de pierre. Cette majestueuse structure est également restée la plus haute structure construite par l’homme à la surface de la plante pendant plus de 3 800 ans.

C’était un joyau de l’architecture, du design et de l’ingénierie de l’Égypte ancienne. Sophistiqués à plus d’un titre, les ingénieurs modernes feraient face à une tâche presque impossible s’ils devaient construire la grande pyramide, même avec des outils modernes, des grues et les technologies actuelles.

Les trois grandes pyramides de Gizeh auraient toutes été construites sous la quatrième dynastie de l’Égypte ancienne.

3 découvertes récentes faites à l’intérieur de la grande pyramide de Gizeh

En 2015, un groupe de scientifiques du monde entier s’est réuni en Égypte pour lancer un projet archéologique appelé ScanPyramids. À l’aide d’équipements ultramodernes tels que la radiographie au muon, les experts ont été chargés d’étudier les pyramides d’Égypte.

En 2017, ils ont découvert un vide massif à l’intérieur de la grande pyramide. La découverte a été rapportée dans une étude publiée dans Nature. Situé au-dessus de la Grande Galerie, à moins de 15 mètres au-dessus de celle-ci, les experts ont estimé la longueur du vide à trente mètres. Qu’il soit connecté à quelque chose et que ce soit ou non un espace vide reste un mystère.

Les scans effectués en 2018 et 2019 ont aidé les experts à mieux comprendre le vide mystérieux. Des études récentes ont confirmé l’existence du vide et aidé les experts à mieux comprendre ses dimensions. Le vide mystérieux a été calculé pour avoir une longueur d’environ 40 mètres.

La découverte du vide est considérée comme la plus grande découverte à l’intérieur de la pyramide depuis le 19ème siècle.

La découverte du Grand Vide n’est pas la seule découverte surprenante faite par les experts.

Les études récentes du projet ScanPyramids ont confirmé la présence d’une autre “chambre à l’intérieur de la grande pyramide de Gizeh” jusqu’alors inconnue.

Son but, tout comme celui du Grand Vide, reste un profond mystère.

Situé entre 17 et 23 mètres au-dessus du niveau du sol, ce corridor mesure au moins 5 mètres de long. Il est horizontal et probablement incliné vers le haut. L’endroit où il mène reste un mystère. Les chercheurs ont exclu que le mystérieux couloir mène vers le bas.

Une autre caractéristique étrange de la grande pyramide révélée par les scanners des pyramides sont les anomalies thermiques présentes à l’intérieur de la grande pyramide de Gizeh. En 2015, les experts ont scanné la pyramide à l’aide de caméras thermiques et ont révélé des températures anormalement élevées présentes dans trois des pierres de la pyramide, situées au bas du mur est des structures.

Jusqu’à présent, les experts ne savent toujours pas ce que représentent les anomalies thermiques. Les experts ont révélé que les anomalies thermiques représentent une température supérieure de six degrés à celle des blocs de pierre environnants.

La pyramide de Khéops continue de surprendre, et nous sommes impatients de poursuivre les études de ScanPyramids.

Lire aussi : De nouveaux scans de la grande pyramide de Gizeh confirment une découverte majeure à l’intérieur

Source : Curiosmos – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *