Découverte d’une capsule temporelle de 1777 cachée dans les fesses d’une statue de Jésus-Christ

capsule temporelle de 1777

Les restaurateurs d’une statue de Jésus-Christ du XVIIIe siècle ont trouvé une note dans les fesses du Messie contenant des informations clés sur cette période.

Le message soigneusement calligraphié avait été placé là par un prêtre, le conservant comme une capsule temporelle.

La note, qui remonte à 1777, contient des informations et des détails importants sur les passe-temps populaires, la situation économique, les questions politiques et religieuses, les personnages célèbres et d’autres sujets.

Le document est signé par Joaquin Minguez, prêtre de la cathédrale de Burgode Osma à l’époque, et a été récemment mis au jour par les ouvriers de l’entreprise de restauration Da Vinci Restauro.

capsule temporelle de 1777

La statue en bois est conservée à l’église de Santa Agueda.

Aujourd’hui, la statue en bois est conservée à l’église de Santa Agueda dans le village de Sotillo de la Ribera, dans la province espagnole du nord de Burgos.

Le document, soigneusement écrit des deux côtés de deux pages, a été trouvé lorsque les restaurateurs ont enlevé un morceau de tissu utilisé pour couvrir le derrière du Christ et qui révélait une petite brèche.

L’historien local Efren Arroyo a été submergé par la découverte : “C’est étonnant, car il est vraiment unique de trouver des documents manuscrits cachés dans de telles statues.”

capsule temporelle de 1777

La note contient des informations clés sur cette époque

En plus de nommer le sculpteur de la statue et d’inclure des données sur les informations locales allant de l’agriculture aux affaires communautaires, le document mettait en évidence les maladies courantes, les jeux populaires pour enfants et même les noms des toreros populaires de l’époque.

Selon les experts, toutes ces références indiquent l’intention de Joaquin Minguez de faire une des premières capsules temporelles que les générations futures pourront découvrir.

Source : Daily Star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *