Une créature fantomatique des profondeurs se métamorphose en vidéo, bluffant les scientifiques


Quand ils ont commencé à filmer, les scientifiques à bord du navire d’exploration Nautilus pouvaient à peine se contenir.

créature-marine-fantomatique

Loin dans l’océan Pacifique, à plus de 750 mètres de profondeur, leur véhicule télécommandé était tombé sur l’une des créatures les plus effrayantes qu’ils aient jamais vues.

Au début, alors qu’ils observaient l’entité fantomtique dansante, il n’y avait que des questions : Qu’est-ce que c’est que ça ? Qu’est-ce qu’on regarde ? Quelle est cette structure rouge à l’intérieur ? Qu’est-ce qui se passe là-bas ? Qu’est-ce qu’il pense ? Qu’est-ce qu’on pense ?

Alors même qu’ils discutaient avec enthousiasme, la créature changeait de forme, se métamorphosant en fantôme flottant et se transformant en foulard soyeux.

“J’ai l’impression qu’il s’est agrandi depuis qu’on l’a regardé”, a souligné une voix.

Avec une curiosité fébrile, l’équipe a enfin trouvé une réponse. Le métamorphe devant eux devait être une méduse des grands fonds, probablement du genre Deepstaria, un parent du mystérieux D. enigmatica, une espèce seulement observée une poignée de fois. Et celle-ci avait clairement un passager.

Une incroyable nouvelle vidéo, réalisée par l‘expédition Nautilus, nous donne un aperçu de l’une des créatures les plus mystérieuses de l’océan profond – et un aperçu du crustacé rouge vif qui se trouve à l’intérieur.

Connus sous le nom d’isopodes, ces crustacés rouges sont apparentés aux cloportes des grands fonds et ils ont déjà été trouvés chez Deepstaria. La relation exacte entre ces deux créatures est actuellement inconnue, mais on pense que l’isopode a avantage à se nourrir de la méduse ou de la nourriture de la méduse. C’est probablement aussi un bon endroit pour se cacher des prédateurs.

D’autre part, on sait très peu de choses sur la Deepstaria ou sur la façon dont elle fait face aux isopodes résidents. Avec si peu d’exemples à suivre, on ne sait pas très bien ce que ces méduses mangent, comment elles se nourrissent, comment elles se reproduisent et même jusqu’à quelle profondeur dans l’océan elles peuvent survivre.

Contrairement aux autres méduses, les Deepstaria n’ont pas de tentacules piquants. Au lieu de cela, les scientifiques pensent que ces créatures filtrent la nourriture en ouvrant et en fermant leurs cloches en forme de sac pour piéger leur proie. Cependant, la façon dont elles finissent par digérer cette proie ou par la distribuer au reste de leur corps fait toujours l’objet d’un débat, bien qu’il existe quelques théories actuelles.

“Le maillage géométrique est un réseau complexe de canaux qui mène à l’estomac au sommet de la cloche”, explique une légende de Nautilus.

“Comme la méduse peut atteindre une grande taille quand elle est gonflée, ces canaux aident à distribuer les nutriments sur toute l’étendue.”

Quand même les experts sont laissés bouche bée, vous savez que vous regardez quelque chose d’assez spécial.

Lire aussi : Une mystérieuse créature sous-marine jamais vue auparavant filmée dans l’océan Indien

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *