La mystérieuse pierre Hypatia ne correspond pas aux ingrédients de notre système solaire


Il est rare de trouver une météorite sur Terre. C’est encore plus rare de trouver ce qui était le noyau d’une comète.

hypatia-mystère-espace

Encore plus rare ? Une roche qui ne vient même pas de notre système solaire. De nouvelles recherches indiquent que c’est exactement ce que le géologue Aly Barakat a trouvé en 1996 alors qu’il cherchait du verre du désert libyen dans le sud-ouest de l’Égypte.

Une pierre aussi vieille que le temps

La roche a depuis baptisé la pierre Hypatia du nom de la plus ancienne mathématicienne et astronome féminine connue, mais même avant cela, Bakarat savait que la pierre qu’il avait trouvée était spéciale. L’objet était recouvert de diamants microscopiques qui sont un signe révélateur d’un impact extraterrestre. En 2013, l’analyse effectuée par des chercheurs de l’Université de Johannesburg a fait mieux que son intuition : Non seulement la pierre d’Hypatia venait d’au-delà de notre monde, mais elle était probablement aussi le noyau d’une comète – la première que nous ayons jamais trouvée.

Mais en 2015, d’autres chercheurs se grattaient la tête. Ce n’était pas une météorite, bien sûr, mais elle ne contenait pas non plus les ingrédients d’une comète connue. Ainsi, pour un article publié le 28 décembre 2017, l’équipe originale de Johannesburg a pris une seconde chance pour analyser la pierre Hypatia en utilisant des techniques sophistiquées de microscopie électronique.

Des fragments d’Hypatie.
Mario di Martino, Observatoire Inaf-Astrophysique de Turin

Gâteau aux fruits du mystère

Ils ont découvert que la pierre est composée de trois éléments principaux. Le professeur Jan Kramers, le chercheur principal de l’article, l’a comparé à un gâteau aux fruits qui était tombé dans un tas de farine et qui s’était fissuré à l’impact. “On peut penser à la pâte mal mélangée d’un gâteau de fruits représentant la majeure partie du galet d’Hypatia, ce que nous appelons deux ‘matrices’ mixtes en termes géologiques. Les cerises glacées et les noix dans le gâteau représentent les grains minéraux que l’on trouve dans les inclusions d’Hypatia. Et la farine qui saupoudre les fissures du gâteau tombé représente les ‘matériaux secondaires’ que nous avons trouvés dans les fractures d’Hypatia, qui proviennent de la Terre”, a-t-il dit dans un communiqué de presse.

Puisque la “farine” vient de notre planète, ce sont la “pâte” et le “fruit” qui nous intéressent vraiment. La pâte, ou matrice minérale, n’est pas faite pour un objet de notre système solaire. “S’il était possible de broyer toute la planète Terre en poussière dans un énorme mortier et pilon, nous obtiendrions de la poussière avec en moyenne une composition chimique similaire à celle des météorites chondritiques”, a dit Kramers. De plus, la matrice contient également les types de composés de carbone que l’on trouve généralement dans la poussière interstellaire – ce qui n’est pas quelque chose que l’on trouve habituellement dans notre coin de pays.

Mais la véritable revendication de la pierre Hypatia à la gloire est le “fruit”, ou grains minéraux. Ils sont composés de nickel, de phosphore et de fer, mais pas dans les proportions que nous connaissons. Et cela, disent les chercheurs, pourrait signifier que la pierre s’est formée avant notre Soleil. “Nous pensons que les grains de nickel-phosphore-fer se sont formés avant le Soleil, parce qu’ils se trouvent à l’intérieur de la matrice et qu’il est peu probable qu’ils aient été modifiés par des chocs comme une collision avec l’atmosphère ou la surface terrestre, et aussi parce que leur composition est si étrangère à notre système solaire”, a déclaré M. Kramers.

Si elle ne s’est pas formée avant notre système solaire, cependant, cela signifie quelque chose de beaucoup plus étrange. La théorie dominante est que les corps de notre système solaire se sont formés à partir d’un énorme nuage de poussière uniforme. C’est pourquoi on trouve les mêmes composés dans tous les roches : planètes, lunes, météores. Si la pierre Hypatia s’est formée à peu près en même temps que tout le reste, cela signifie que le nuage n’était pas uniforme.

Quoi qu’il en soit, nous savons que la pierre Hypatia s’est formée dans le type d’environnement froid que vous trouvez bien au-delà de Neptune. “Nous savons très peu de choses sur la composition chimique des objets spatiaux”, a dit M. Kramers. “Donc notre prochaine question va creuser plus loin dans l’origine d’Hypatia.”

Lire aussi : Hypatia : La pierre trouvée en Égypte contient des minéraux extraterrestres jamais vus sur Terre ou dans l’espace

Source : Curiosity – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *