Une ville romaine détruite par un tsunami retrouvée au large de la Tunisie

Des archéologues tunisiens et italiens ont fait une découverte majeure lors de fouilles qui se poursuivent depuis 2010. Ils ont confirmé qu’un tsunami avait englouti une partie de la ville de Néapolis au IVe siècle.

Des archéologues de l’Institut national du patrimoine de Tunisie ont découvert les ruines immergées de l’ancienne ville romaine de Néapolis, détruite par un tsunami il y a près de 1.700 ans, relate le site ScienceAlert.

​Les ruines s’étendent sur une superficie de 20 hectares et se situent près de Nabeul (ville du nord-est de la Tunisie). Les chercheurs y ont découvert des rues, des monuments mais aussi des récipients destinés à conserver du garum, une sauce de poisson très populaire dans la Rome et la Grèce antiques et qui aurait été un élément important de l’économie de Néapolis.

Des expéditions visant à retrouver Néapolis, impliquant des chercheurs de l’Institut national du patrimoine et de l’Université de Sassari en Italie, sont en cours depuis 2010, mais la percée s’est produite tout récemment grâce à des conditions météorologiques favorables.

​«C’est une découverte majeure» car elle vient corroborer des récits datant de l’Antiquité, a expliqué à l’AFP Mounir Fantar, directeur de la mission archéologique.

Le port de Néapolis fut d’abord un comptoir carthaginois évoqué par l’historien grec Thucydide avant de devenir une colonie de l’Empire romain.

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *