Wanda Diaz Merced est une astronome aveugle qui écoute les étoiles


Wanda Diaz Merced est une astronome de l’Office for Astronomy Outreach de l’Union astronomique internationale (UAI) à Mitaka, au Japon.

Elle est aveugle et utilise une technique pour transformer les données des relevés astronomiques en sons (sonification) à des fins d’analyse. Sur le site de la revue scientifique Nature, Elizabeth Gibney a interviewé Diaz Merced sur la façon dont “la conversion des données astronomiques en sons pourrait apporter des découvertes que les techniques conventionnelles ne permettent pas”.

Extrait de Nature :

Comment avez-vous commencé votre travail avec la sonification ?

La sonification existe depuis longtemps. En 1933, par exemple, le physicien américain Karl Jansky a signalé qu’il avait détecté les premières ondes radio provenant de l’espace, sous la forme d’un sifflement audible dans son antenne. Mais à un moment donné, la visualisation a fini par dominer la façon dont nous interprétons les données d’astrophysiques. Lorsque j’étais stagiaire à la NASA en 2005, mon mentor, Robert Candey, voulait que je crée un prototype d’outil d’analyse de données qui permettrait aux aveugles de se familiariser avec les données de physique spatiale. Nous avons donc mis au point un logiciel qui pouvait convertir les données astronomiques en son : sa hauteur, son rythme et son volume. Puis, dans ma thèse de doctorat de 2013 à l’Université de Glasgow, au Royaume-Uni, j’ai prouvé son utilité…

Pouvez-vous nous décrire un exemple concret ?

Il y en a beaucoup. La sonification peut nous aider à étudier l’habitabilité d’une exoplanète, en comprenant la quantité de rayons cosmiques et solaires de haute énergie qui interagissent avec son champ magnétique ou son atmosphère. Ces interactions provoquent des fluctuations de l’émission électromagnétique de ce système stellaire qui varient en fonction de la fréquence. Mais comme les astronomes séparent habituellement les différentes composantes de fréquence dans de nombreux graphiques, il est facile de ne pas s’en rendre compte. Avec la sonification, nous pouvons écouter les différentes fréquences ensemble et extraire le signal du bruit.

Wanda Diaz Merced décrit son travail dans cette conférence TED (Les sous-titres en bon français son disponibles dans les options Youtube)

L’interview sur le site de Nature : How one astronomer hears the Universe.

Lire aussi : Un nouveau type de système stellaire ? Un mystérieux signal radio intrigue les astronomes

Source : GuruMeditation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *