Cette campagne met la honte aux racistes en affichant leurs commentaires sur les panneaux publicitaires à proximité de leurs maisons

racistes

Soyez prudent lors de vos prochains commentaires sur un sujet controversé en ligne parce que vous pourriez retrouver votre commentaire sur un panneau publicitaire près de chez vous.

Bon, c’est seulement si vous postez des commentaires racistes. Ensuite, vous êtes sûr d’être ciblés par cette nouvelle campagne anti racisme au Brésil.

Le projet, appelé «racisme virtuel, conséquences réelles», utilise des outils de géolocalisation pour savoir où vivent les «délinquants».

Les militants achètent alors de l’espace d’affichage publicitaire dans la zone environnante et affichent les commentaires désagréables pour que tout le monde puisse les voir.

Même si les noms et les photos des «délinquants» sont floutés, la campagne espère que cela “éduquera les gens” dans la réalisation de l’impact du racisme en ligne et espère les dissuader de le faire à nouveau.

Jurema Werneck, fondateur de l’organisation des droits civiques Criola, qui soutient la campagne, a déclaré à la BBC : «Ces gens [qui affichent les abus en ligne] pensent qu’ils peuvent s’asseoir dans le confort de leurs maisons et faire tout ce qu’ils veulent sur Internet”.

racistes-campagne

Jurema Werneck, fondateur de l’organisation des droits civiques Criola dit: «Ils ne peuvent pas se cacher, nous allons les trouver». (Photo : Racisme virtuel)

“Nous ne laisserons pas cela se produire. Ils ne peuvent pas se cacher, nous allons les trouver.”

Le projet est né après que la journaliste brésilienne Maria Julia Coutinho est devenue la cible de centaines de commentaires racistes, quand elle a été choisie comme première femme noire pour présenter la météo sur la chaîne de télévision Rede Globo.

Ironiquement les commentaires ont été faits le 3 juillet, qui est la journée nationale du Brésil contre la discrimination raciale.

Selon le recensement de 2010 au Brésil, 7,6% des brésiliens sont identifier comme noir, tandis que 43% peuvent avoir un degré d’ascendance noire et sont identifiés comme métis.

La campagne est en cours depuis cet été, et a reçu des réactions plutôt positives, dont un grand nombre de brésiliens qui ne sont pas noirs.

Source : Metro.co.uk

1 Commentaire

  1. Neige

    Excellent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *