La photo la plus flippante d’un “fantôme” est encore discutée aujourd’hui


Il n’y a pas si longtemps, prendre une photo était une activité plus spécialisée. Lorsque ces images étaient finalement développées dans un laboratoire, le photographe remarquait des erreurs, telles qu’un pouce sur l’objectif ou une mise au point floue. Des choses qu’ils auraient repérées rapidement à l’aide d’un iPhone.

Le potentiel de mystère des vieilles photos était aussi beaucoup plus grand. La photo d’un mariage qui a eu lieu à Paisley, en Écosse, en 1972, en est un exemple. À première vue, tout semble normal. Mais qu’est-ce que c’est derrière la jambe du monsieur âgé ? Et que se passe-t-il avec la main gantée de son partenaire ?

C’était le mystère posé dans les années suivantes par un invité anxieux, que l’on peut voir sur la gauche. Comme il l’a écrit sur le blog de Science des fantômes en 2009, il a décrit ce qu’il a appelé un “esprit extra”.

fantôme

Une photo d’un mariage qui a eu lieu à Paisley, en Écosse, en 1972.

Il ne semble pas y avoir de définition officielle de ce terme, bien que sa signification semble évidente.

Au cas où la preuve ne parle pas d’elle-même, il fait référence à ce qui ressemble aux jambes et aux pieds de quelqu’un derrière ceux de l’invité de droite. Plus difficile à distinguer, c’est un visage partiel qui jette un coup d’œil à côté du gant blanc.

Beaucoup de personnes ont dit qu’une fois vu, l’œil et son regard étrange ne peuvent être oubliés. Et il y a encore plus étrange, on a l’impression que les pieds fantômes portent des sandales à bout ouvert !

Le photographe de mariage professionnel ne pouvait pas expliquer la photo. Pour autant qu’il le sache, personne n’était derrière l’homme lorsque la photo a été prise et personne n’était là lorsque nous avons déménagé. Il a dit qu’il serait impossible pour quiconque de s’accroupir derrière sans que la personne soit consciente de sa présence.

De nombreuses suggestions ont été faites quant à la façon dont cette image effrayante est née. Celles-ci vont du Photoshop moderne à l’enfant caché. Certains croient que ce qui semble être un visage est en fait un objet, comme une montre.

Néanmoins, l’idée qu’il pourrait s’agir d’un événement surnaturel est puissante. Selon le site web de Occult Museum, “La photo a été examinée par un photographe de la police qui a confirmé que la photo était authentique et n’avait pas été falsifiée”.

fantôme

Sur une note plus discutable, l’homme de gauche mentionne un médium de Glasgow qui “a prédit que je recevrais une telle photo. Un autre médium bien connu de Glasgow a pu me dire sans voir la photo qu’il contenait un ‘esprit extra’. Un médium anglais m’a donné le numéro de référence écrit au dos de la photo, encore une fois sans l’avoir vu”.

Comme pour tous ces mystères, la vérité ne sera peut-être jamais découverte. Pourtant, cet exemple de mariage n’est pas isolé.

En 2015, un couple américain a été perturbé au 21e siècle lorsqu’il a vu un visage souriant coincé entre eux après avoir téléchargé leurs photos de mariage sur Facebook.

Cité par Mirror Online, le marié Kevin Denis a dit : “Sa sœur (la mariée Christina) a dit que c’était peut-être elle, mais ce visage n’a absolument rien à voir avec elle. Ce visage ressemble à un visage de bébé à mon avis.”

Photoshop a été employé d’une manière plus utile lorsqu’un utilisateur de Reddit a édité l’invité inattendu, qui avait été comparé à Gollum de Lord Of The Rings.

fantôme

De retour en Écosse, une terreur photographique d’un genre plus grave s’est produite lors d’un enterrement de vie de jeune fille au Loch Eck plus tôt cette année.

Au choc des dames, leur photo de groupe a été complétée par un petit garçon. C’est peut-être un gars du coin qui s’est dépêché de s’accroupir près de la bûche. Mais la région a une légende locale sur la noyade d’un enfant, ce qui a fourni un contexte effrayant.

Le Scottish Sun rapporte : “On le surnomme le ‘Blue Boy’ car c’était la couleur du garçon quand ils ont sorti son corps de l’eau… La légende prétend que le fantôme du garçon hante toujours l’hôtel Coylet, où il était chez sa mère avant sa mort prématurée.”

Qu’elles soient capturées par des équipements traditionnels ou par les smartphones les plus rapides, ces images montrent que les gens sont toujours prêts à croire en un monde fantomatique au-delà du nôtre.

Source : The Vintage News – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *