Le pôle Nord magnétique de la Terre se dirige vers la Sibérie


Le pôle nord magnétique se déplace à une vitesse sans précédent, ce qui a une incidence sur la désignation des pistes d’aéroport, les systèmes GPS et les applications de boussole pour téléphones portables.

pôle-nord-magnétique

Tout le monde sait que la Terre a deux pôles magnétiques, le pôle Nord et le pôle Sud. Mais ce que tout le monde ne sait pas, c’est que le pôle Nord magnétique est en mouvement et que ce mouvement pourrait perturber les systèmes d’aviation et de navigation et les systèmes GPS.

Le Modèle magnétique mondial (World Magnetic Model (WMM)), une initiative conjointe de la National Geospatial-Intelligence Agency (NGA) des États-Unis et du Defence Geographic Centre (DGC) du Royaume-Uni, a publié des nouvelles des méandres du pôle. La WMM produit un modèle actualisé du champ magnétique terrestre tous les 5 ans.

Source du mouvement du pôle Nord magnétique : Marcia Wendorf

Le Modèle magnétique mondial est utilisé par les services GPS, les systèmes de transmission de télécommunications, les applications de boussoles pour smartphones, les cartes et les outils de navigation utilisés par divers organismes, dont la Federal Aviation Administration (FAA), la National Aeronautics and Space Administration (NASA), le ministère américain de la Défense et l’OTAN.

À l’heure actuelle, le pôle Nord magnétique se déplace à un rythme sans précédent de 50 km par année, et sa vitesse ne fait qu’augmenter à mesure qu’il s’éloigne du Canada vers la Sibérie. En comparaison, en 2000, le pôle Nord magnétique ne se déplaçait qu’à raison de 10 km par an.

Cette vitesse est la plus rapide enregistrée depuis le milieu du XVIe siècle. Entre 1590 et 1990, le pôle Nord magnétique s’est déplacé lentement autour du nord du Canada, couvrant environ 2 250 km jusqu’à son brusque déplacement vers la Sibérie.

En se déplaçant, le pôle Nord magnétique est passé à moins de 390 km, ou 3°, du pôle Nord géographique. Puis il a traversé le méridien de Greenwich, ou point de longitude zéro sur Terre.

Quelle est la cause de ce changement ?

Le champ magnétique terrestre s’étend de l’intérieur vers l’espace, où il interagit avec le vent solaire, un flux de particules chargées qui émane du Soleil et les rayons cosmiques. Sans le champ magnétique, ils détruiraient la couche d’ozone de la Terre, qui nous protège des rayons ultraviolets nocifs.

Le champ magnétique est généré par ce qu’on appelle l’effet dynamo, qui est le mouvement du fer et du nickel liquides dans le noyau externe de la Terre, à environ 2 900 km de la surface. Ce mouvement génère des courants électriques qui, en retour, créent le champ magnétique.

De plus, comme le fer liquide est incroyablement chaud, plus de 3 000° Celsius, il coule très facilement, entraînant le champ magnétique avec lui. À sa surface, le champ magnétique terrestre varie entre 25 et 65 microteslas (0,25 à 0,65 gauss). Actuellement, le champ est incliné à un angle d’environ 11 degrés par rapport à l’axe de rotation de la Terre.

Conséquences du mouvement du pôle

Les pistes des aéroports obtiennent leurs noms à partir des données de la WMM. Selon les règles de la FAA, les pistes sont numérotées de 1 à 36 selon les points cardinaux d’un compas, reflétant les lectures magnétiques du compas à 10 degrés près, et laissant tomber le dernier chiffre. Les numéros de piste indiquent également la direction dans laquelle l’avion se déplace. Sur un compas portatif, le sud est à 180 degrés, ce qui correspond à 18 degrés dans les désignations de piste, mais si un avion se dirige vers le nord, il est sur la piste 18-36.

Système de numérotation des pistes – Source : NCEI/NOAA

Les grands aéroports qui ont des pistes parallèles comprennent d’autres indicatifs, comme L ou R pour la piste gauche ou droite. À l’aéroport international de Denver (DIA), la piste 17L-35R est actuellement orientée magnétiquement à 172,5°. Cependant, lorsque le mouvement du pôle magnétique passe de 4 degrés à 176°, la piste devient la 18L-36R.

Numéro de piste – Source : NCEI/NOAA

Le porte-parole de l’aéroport de Denver, Heath Montgomery, a déclaré au NCEI que “la déclinaison a changé d’un peu plus de 2,5 degrés au cours des 22 dernières années depuis l’ouverture de Denver. La déclinaison change de 0,1 degré par an, donc encore 30 ans ou plus jusqu’au prochain changement au rythme actuel”. La déclinaison est la mesure de la distance de l’équateur magnétique.

Les décalages magnétiques se produisent plus rapidement à mesure que l’on se rapproche des pôles. Pour l’aéroport international de Fairbanks, les désignations des pistes doivent être mises à jour tous les 24 ans. En 2009, la piste 1L-19R a dû être renommée 2L-20R en raison du déplacement du nord magnétique.

Au cours des prochains mois, Google et Apple modifieront les cartes des champs magnétiques sur Android et iPhones dans le cadre de leurs mises à jour logicielles générales. Une autre conséquence du mouvement du pôle Nord magnétique est qu’il sera plus difficile de voir les aurores boréales au Canada.

Un champ magnétique qui s’affaiblit ou qui s’inverse

En plus de se déplacer, le champ magnétique terrestre s’affaiblit également à un rythme d’environ 5 % par siècle. Une grande perturbation du champ magnétique terrestre aurait un effet catastrophique sur la vie sur Terre, la rendant vulnérable au rayonnement solaire et cosmique.

Il est également possible que le champ magnétique s’inverse et que les pôles Nord et Sud changent de place. Cela se produit en fait tous les 500 000 ans environ, mais la dernière fois que cela s’est produit, c’était il y a environ 780 000 ans. Ça veut dire qu’on est en retard pour un autre revirement.

Avant un renversement, les pôles magnétiques du Nord et du Sud disparaîtraient, et il leur faudrait entre 5 000 et 10 000 ans pour se réinstaller dans leurs positions inversées.

La météo magnétique chez vous

Si vous êtes curieux de savoir à quoi ressemble le champ magnétique dans votre coin de pays, NCEI a un calculateur de champ magnétique en ligne très pratique qui affiche l’orientation magnétique et le taux de changement, pour n’importe quel endroit durant les années 1750 et 2024.

Tout ce que vous avez à faire est d’entrer une adresse, et l’application vous indiquera la latitude et la longitude de cet endroit. Appuyez sur “Calculer” et l’application affichera l’orientation magnétique et le taux de changement. Par exemple, 40° 30′ 51″ N, 112° 2′ 0″ W le 13 décembre 2019 est indiqué ci-dessous.

Champ magnétique à Herriman – Source UT : NCEI/NOAA

Lire aussi : Écoutez le son du champ magnétique de la Terre heurté par une tempête solaire

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *