L’eau la plus ancienne du monde se trouve au fond d’une mine canadienne et a 2 milliards d’années


Ne buvez pas l’eau préhistorique interdite.

En 2016, au plus profond d’une mine canadienne, des chercheurs ont fait une découverte ancienne : la plus vieille mare d’eau du monde. À une profondeur d’environ 3 kilomètres, l’eau date d’un âge impressionnant de 2 milliards d’années.

Cette découverte a repoussé la date de la plus ancienne eau connue d’au moins 500 millions d’années. Le précédent record était détenu par l’eau découverte dans la même mine par la même équipe en 2013, et provenait d’une profondeur d’environ 2,5 kilomètres. La mine est en fait la mine de métal basal la plus profonde du monde, car la recherche de cuivre, de zinc et d’argent entraîne les mineurs de plus en plus profondément dans la croûte terrestre.

Lorsque les mineurs ont creusé plus profondément, les chercheurs en ont profité pour explorer davantage la mine. Ils ont analysé l’eau découverte en étudiant les gaz piégés à l’intérieur. Des gaz comme l’hélium et le xénon peuvent être piégés dans l’eau coincée dans les fissures de la roche, et leur mesure permet de connaître l’âge de l’eau.

“Lorsque les gens pensent à cette eau, ils supposent qu’il doit s’agir d’une minuscule quantité d’eau piégée dans la roche”, a déclaré à BBC News le professeur Barbara Sherwood Lollar, qui a présenté la découverte. “Mais en fait, cette eau est en train de bouillonner vers vous. Ces choses s’écoulent à des taux de litres par minute – le volume d’eau est beaucoup plus important que ce que l’on avait prévu.”

Qui plus est, l’âge considérable de l’eau n’est pas la seule découverte importante. Lorsque les chercheurs ont analysé le liquide, ils ont trouvé des traces de vie en son sein. S’ils n’ont pas encore trouvé de bactéries vivantes, ce qu’ils ont découvert est en fait l’empreinte digitale de la vie. Ils en ont déduit qu’une forme de microbiologie a vécu dans l’eau pendant une très longue période.

Le fait que quelque chose ait pu survivre, et même prospérer, dans une eau si ancienne et si profonde dans la Terre a des implications importantes. Non seulement il peut nous renseigner sur la vie sur Terre il y a des milliards d’années, mais il peut aussi nous aider à rechercher la vie ailleurs. Si les rivières ne coulent plus à la surface de Mars, il existe encore des poches d’eau et de glace sous la surface. Ces poches sont loin d’être aussi profondes que l’eau découverte au Canada, et il est possible qu’elles offrent les conditions nécessaires à la vie de micro-organismes.

Lire aussi : La vigne la plus ancienne du monde existe depuis près de 500 ans

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *