Une étude montre combien de temps le coronavirus reste en vie sur différentes surfaces et dans l’air


Les chercheurs déterminent les périodes infectieuses du coronavirus sur le carton, le métal et le plastique.

  • Une nouvelle étude a testé combien de temps le coronavirus reste infectieux sur des surfaces comme le plastique, le carton et le métal ainsi que dans l’air.
  • Les résultats montrent que le virus peut vivre de quelques heures dans l’air à plusieurs jours sur l’acier.
  • La recherche souligne l’importance du nettoyage des zones et objets ménagers et hospitaliers.

Une nouvelle étude a fourni des informations précieuses sur la durée de survie du coronavirus sur différentes surfaces, montrant qu’il reste vivant assez longtemps sur certains matériaux courants. Comme la maladie se propage par l’air et les objets contaminés, les conclusions aident à comprendre les mesures à prendre pour la contenir.

Pour cette étude, les chercheurs ont tenté de reproduire la manière dont un virus peut être propagé sur des surfaces par une personne infectée dans un foyer ou un hôpital. Ils ont distribué un aérosol de gouttelettes microscopiques sur des surfaces qui pourraient être contaminées par la toux ou le toucher.

Voici une liste des résultats obtenus par les scientifiques, qui montre combien de temps le coronavirus survit :

AIR (aérosols) – 3 heures

CUIVRE – 4 heures

CARTON – 24 heures

PLASTIQUE – 2 à 3 jours

ACIER INOXYDABLE – 2 à 3 jours

Le co-auteur de l’étude, James Lloyd-Smith, professeur d’écologie et de biologie de l’évolution à l’UCLA, a averti que le virus est très difficile à contenir car il est facilement “transmissible par un contact relativement occasionnel”, ajoutant : “Si vous touchez des objets que quelqu’un d’autre a récemment manipulés, soyez conscient qu’ils pourraient être contaminés et lavez-vous les mains.”

Il est également primordial de nettoyer et de désinfecter régulièrement les surfaces autour de votre maison et dans les espaces publics. Neeltje van Doremalen, de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, qui a également participé à l’étude, a recommandé d’utiliser des solutions de nettoyage avec de l’eau de javel diluée comme possibilité supplémentaire.

6 étapes pour prévenir le COVID-19

La liste complète des auteurs de l’étude comprend l’UCLA, l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses des Instituts nationaux de la santé, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies et l’Université de Princeton.

Consultez cette recherche dans le New England Journal of Medicine.

Ce que vous devez savoir sur le lavage des mains

Lire aussi : Comment le coronavirus se propage d’une personne à l’autre

Source : Big Think – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *