Les scientifiques ont trouvé une “force lumineuse” opposée à celle qui est à l’origine de toutes vos pires pulsions


L’idée d’équilibrer les forces revient sans cesse dans notre société, qu’il s’agisse du yin et du yang ou d’un nombre croissant de films Star Wars.

force lumineuse

Aujourd’hui, les scientifiques ont identifié trois motivations positives clés qui nous animent, et ils appellent cela la triade de lumière.

Il existe déjà une triade sombre largement reconnue – trois impulsions importantes qui peuvent nous conduire vers un mauvais comportement, à savoir la psychopathie, le narcissisme et le machiavélisme (manipulation).

La nouvelle recherche fournit un triple contrepoint, sous la forme du kantianisme, de l’humanisme et de la foi en l’humanité. L’équipe à l’origine de la nouvelle définition affirme qu’elle peut permettre des études beaucoup plus nuancées et équilibrées du psychisme humain, ouvrant ainsi de nouvelles avenues de recherche qui ont été négligées auparavant.

“Trop de concentration sur un aspect de la nature humaine au détriment de l’autre représente mal les pleines capacités de l’humanité”, écrivent les chercheurs derrière le nouveau concept de la triade de lumière.

“Ce qui manque sur le terrain, nous pensons, ce sont des recherches empiriques qui incluent des mesures du côté obscur et des mesures du côté lumineux.”

force lumineuse

(Scott Barry Kaufman, David Yaden, Elizabeth Hyde, et Eli Tsukayama)

Brisons ces trois piliers de la triade de lumière. Le kantianisme, du nom du philosophe allemand du XVIIIe siècle Emmanuel Kant, se préoccupe de traiter les autres comme des personnes et non de les utiliser comme un moyen de parvenir à une fin.

L’humanisme consiste à “valoriser la dignité et la valeur de chaque individu”, selon les chercheurs, alors que la foi en l’humanité n’est que cela – croire que les gens sont fondamentalement bons, quels que soient les manchettes des journaux ou vos rencontres avec des voisins ennuyeux que vous pouvez faire croire.

Pour construire une échelle de triade de lumière qui pourrait être utilisée pour évaluer le caractère, les scientifiques se sont penchés sur les contraires directs de la triade sombre – échangeant littéralement ce qui fait de quelqu’un une personne mauvaise avec ce qui fait de quelqu’un une bonne personne.

Ils ont ensuite élaboré 12 énoncés pour évaluer jusqu’à quel point quelqu’un pouvait pencher vers les trois traits de la triade de lumière, sondant 1 518 personnes pour tester la fiabilité et la validité de la nouvelle échelle.

Les tests comprenaient des énoncés tels que “j’ai tendance à voir le meilleur des gens” et “je préfère l’honnêteté au charme”, auxquels les bénévoles ont dû choisir une réponse de “fortement d’accord” à “fortement en désaccord”.

La cohérence et la prévisibilité des résultats ont montré que la triade de lumière pourrait en effet être un instrument de mesure psychologique utile à l’avenir, bien que les chercheurs eux-mêmes admettent qu’il s’agit d’une première ébauche exploratoire.

Bien que la triade de lumière ait montré une corrélation négative modérée avec la triade sombre dans les réponses à l’enquête, les scores n’étaient pas exactement opposés. En d’autres termes, il y a de la place pour un équilibre entre l’obscurité et la lumière en chacun de nous, semble-t-il.

L’étape suivante consiste à utiliser la triade de lumière pour mesurer les bons aspects du caractère humain dans les recherches futures – pour explorer le côté positif de notre nature tout comme la triade sombre a été utilisée pour mesurer le négatif. Selon l’un des membres de l’équipe, Scott Barry Kaufman, de l’Université de Pennsylvanie, cela peut aider à identifier les “saints de tous les jours”.

“Je parle de la personne qui, par son être, fait briller sa lumière dans toutes les directions”, a écrit Kaufman. “La personne qui n’est pas constamment stratégique dans ses dons, mais qui émet un amour inconditionnel naturellement et spontanément parce que c’est ce qu’elle est.”

Si cela vous ressemble, ou tout le contraire, vous pouvez passer le test Light Triad Scale vous-même ici pour obtenir un score (et éventuellement un personnage de film correspondant). (Anglais)

D’autres résultats intéressants de la recherche comprenaient les corrélations pour chaque triade. La triade des ténèbres était positivement corrélée au fait d’être plus jeune, d’être un homme et d’être motivé par le pouvoir, mais négativement corrélée à la satisfaction de vivre, la compassion et l’empathie.

La triade de lumière, d’autre part, était positivement corrélée avec le fait d’être plus âgée, d’être une femme, et d’avoir des niveaux plus élevés de spiritualité et de religiosité. Ces personnes se sont dites plus satisfaites de leurs relations et ont exprimé des sentiments plus élevés de compétence et d’autonomie.

Il y a probablement beaucoup plus à tirer de l’échelle de lumière, mais pour l’instant, elle semble être un outil très utile pour mesurer les aspects les plus positifs de ce qui nous motive tous – des tests psychologiques comme ceux-ci peuvent être utiles de toutes sortes de façons.

“Nous espérons que nos recherches aideront à équilibrer la force de la psychologie de la personnalité”, a écrit Kaufman.

“Oui, les psychopathes de tous les jours existent. Mais les saints de tous les jours aussi, et ils sont tout aussi dignes d’attention et de culture dans une société qui oublie parfois que non seulement il y a de la bonté dans le monde, mais qu’il y a aussi de la bonté en chacun de nous également.”

La recherche a été publiée dans Frontiers in Psychiatry.

Lire aussi : Une nouvelle recherche sur le cerveau montre pourquoi vous devriez faire face à vos peurs

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *