Alexa a un petit problème reconnaît Amazon… et il y a de quoi flipper !


Alexa, l’assistant personnel d’Amazon déclencherait de façon autonome et surprise un rire effrayant. Skynet ? Bug informatique ? Fantôme technologique ? On fait le point.

Imaginez-vous, allongé confortablement dans votre lit en train de dormir. Il est deux heures du matin quand un rire terrifiant résonne dans votre appartement. C’est l’expérience qu’ont eu plusieurs Américains avec leur enceinte connectée Amazon et surtout l’assistant intelligent Alexa. Les internautes sont désormais de plus en plus nombreux à signaler ce genre de dysfonctionnements sur les réseaux sociaux et aussi sur un forum Reddit créé spécialement pour l’occasion.

Un rire terrifiant en pleine nuit

Concrètement, Alexa se met à rire sans être sollicité, à n’importe quel moment et dans n’importes quelles conditions. Il ne semble pas y avoir de schéma précis. Dans certains cas, l’enceinte aurait pu mal comprendre un message mais dans d’autres, les internautes garantissent que personne n’était en train de parler. Dans un autre cas, Alexa refusait d’éteindre les lumières alors qu’une internaute garantit que Alexa a commencé à lister des maisons funéraires et cimetières de la région. Définitivement effrayant. Reste désormais à savoir d’où vient le problème.

Alors que la polémique enflait ces derniers jours, Amazon a enfin daigné réagir. Mais autant dire que la réponse est encore pour le moins sibylline. L’entreprise a ainsi répondu à nos confrères de The Verge : “Nous sommes au courant de ce problème et nous travaillons à le résoudre”. Une réponse encore largement insuffisante pour de nombreux internautes. Au moins peuvent-ils se rassurer sur un point, il ne s’agit pas d’un phénomène d’hallucination collective, ni d’un poltergeist 2.0.

Peut-être que cette histoire va refroidir un peu les Français qui étaient impatients de l’arrivée d’Alexa et des enceintes connectées d’Amazon. En théorie, l’arrivée reste très proche pour la France. La date du 14 avril a en effet été confirmée il y a quelques semaines, mais avec une mini-crise comme celle-ci, l’entreprise de Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde, pourrait bien décider de patienter un peu plus, histoire de corriger le soucis au lieu de gérer des retours en SAV.

Si la question linguistique a bien été réparée, un rire terrifiant le reste dans toutes les langues…

Source : Presse-citron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *