Bill Gates vient de publier une lettre exhortant les dirigeants américains à adopter l’énergie nucléaire

adopter l'énergie nucléaire

Vous pensez que votre résolution du Nouvel An d’aller au gymnase est intimidante ? Bill Gates, cofondateur de Microsoft, veut changer la politique énergétique d’un pays entier en 2019.

La semaine dernière, le milliardaire philanthrope a publié une lettre détaillant ce qu’il a appris en 2018 et ce qu’il espère accomplir en 2019. L’un de ses objectifs pour l’année prochaine est de persuader les dirigeants américains de “se lancer dans le jeu” de l’énergie nucléaire avancée – et l’avenir de notre environnement pourrait dépendre de son succès.

L’énergie nucléaire est produite en divisant le noyau d’un atome (fission) ou en combinant le noyau de deux atomes (fusion). Les réacteurs à fission nucléaire couvrent déjà 20 % des besoins en électricité des États-Unis.

Mais si la fission ne produit pas d’émissions de gaz à effet de serre, la technologie est actuellement loin d’être idéale – les États-Unis ont construit la plupart de leurs réacteurs il y a plus de 30 ans, et ils ont besoin d’uranium, qui n’est pas exactement accessible. Le procédé génère également des sous-produits indésirables, dont certains sont radioactifs.

Les chercheurs n’ont pas encore trouvé un moyen de produire une fusion nucléaire stable, mais ils se rapprochent. Si – ou, espérons-le, quand – ils réussissent, nous aurons une source d’énergie propre presque illimitée que nous pourrons créer à partir de l’hydrogène, qui est beaucoup plus accessible que l’uranium, et le seul sous-produit serait une petite quantité d’hélium.

Selon M. Gates, “le nucléaire est idéal pour faire face au changement climatique, car c’est la seule source d’énergie sans carbone, évolutive et disponible 24 heures sur 24”.

Mais ces dernières décennies, les États-Unis ont connu un ralentissement de la recherche dans le domaine de l’énergie nucléaire. Pour regagner sa position de leader mondial de l’énergie nucléaire, elle doit “engager de nouveaux financements, actualiser la réglementation et montrer aux investisseurs qu’elle est sérieuse”, écrit M. Gates.

Il croit que ce nouvel engagement permettra au pays de surmonter les limites de la technologie nucléaire existante d’une manière qui pourrait être très bénéfique pour l’environnement.

“Les États-Unis sont particulièrement bien placés pour réaliser ces progrès avec leurs scientifiques, leurs entrepreneurs et leurs capitaux d’investissement de classe mondiale”, a écrit M. Gates, ajoutant plus tard que “le monde doit travailler à de nombreuses solutions pour arrêter le changement climatique. Le nucléaire avancé en est un, et j’espère persuader les dirigeants américains d’entrer dans le jeu”.

Cet article a été publié à l’origine par Futurism. Lire l’article original.

Lire aussi : Bill Gates avertit qu’une nouvelle maladie pourrait tuer 30 millions de personnes en 6 mois

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *