Ces 11 astéroïdes pourraient entrer en collision avec la Terre, selon un réseau de neurones artificiels


Un nouveau réseau de neurones artificiels a suivi 11 astéroïdes qui pourraient s’écraser sur Terre dans le futur. La NASA ne le savait pas.

astéroïde-février

Une équipe de scientifiques de l’université de Leiden aux Pays-Bas a développé un réseau de neurones artificiels – appelé “Hazardous Object Identifier” – qui, selon eux, prédit les collisions d’astéroïdes avec la Terre.

Le réseau de neurones artificiels

Le nouveau système d’IA a sélectionné 11 astéroïdes qui n’avaient pas encore été identifiés comme dangereux par la NASA, chacun d’entre eux ayant un diamètre supérieur à 100 mètres – une masse suffisante pour se transformer en une force explosive de centaines d’armes nucléaires, à l’impact – ce qui est excessif pour n’importe quelle ville du monde. Des astéroïdes pouvant s’égarer à moins de 4,7 millions de miles de la Terre ont également été recherchés, selon l’article publié dans la revue Astronomy & Astrophysics en février.

Cela pourrait être de la chance, mais aucun n’a été considéré comme une menace dans l’immédiat. Bien que la probabilité que ces astéroïdes entrent en collision avec la Terre soit faible, ils effectueront des survols entre les années 2131 et 2923.

Le superordinateur de l’équipe a permis aux chercheurs d’avancer rapidement sur 10 000 années simulées de notre système solaire – y compris toutes ses planètes. Plus tard, l’équipe a inversé la simulation pour jeter un coup d’œil sur l’avenir de la Terre et voir où se trouvaient les roches spatiales des futures apocalypses avant d’écraser l’humanité et de détruire nos villes.

“Si vous rembobinez l’horloge, vous verrez les astéroïdes bien connus se poser à nouveau sur Terre”, a déclaré Simon Portegies Zwart, astronome et co-auteur de l’étude, dans un communiqué. “De cette façon, vous pouvez faire une bibliothèque des orbites des astéroïdes qui ont atterri sur la Terre.”

L’IA avec une grande précision d’impact des astéroïdes

Cette bibliothèque de simulations de catastrophes humaines a également servi de terrain d’entraînement pour le réseau de neurones artificiels de l’équipe, après quoi l’IA a extrapolé des modèles à partir des données – pour prédire les mauvaises fins des mondes liés aux astéroïdes.

La capacité du superordinateur de l’équipe à prévoir avec précision les menaces du monde réel a été testée sur un catalogue de la NASA de 2 000 astéroïdes. Il a permis de distinguer les astéroïdes sûrs des astéroïdes dangereux avec une précision de 90,99 %.

“Nous savons maintenant que notre méthode fonctionne, mais nous aimerions certainement approfondir la recherche avec un meilleur réseau de neurones et avec plus de données”, a déclaré M. Zwart. “La partie délicate est que de petites perturbations dans les calculs d’orbite peuvent entraîner des changements majeurs dans les conclusions.”

Lire aussi : Voici Psyché 16, l’astéroïde ayant plus de valeur que toutes les richesses de la Terre !

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *