Des utilisateurs de robots contraints de signer un contrat promettant de “ne pas avoir des relations sexuelles avec eux”

Sex-Robots-Develop-Sex-Robots-Pepper-Ban-People-Sex-With-Robots-Ban-Sex-With-Robots-Sex-Pepper-Hackers-Robots-Sex-Contract-UK

PEPPER est un compagnon robotique de pointe capable d’offrir des conseils sur les émotions et faire la conversation avec son propriétaire. Mais ne vous attendez pas à avoir des relations sexuelles avec ce dernier, ses créateurs ont mis en garde les acheteurs.

Un millier de personnes ont pré-commandé Pepper – le compagnon robotique émotionnel – dès la première minute où il a été mis en vente au Japon.

L’androïde à 1300 livre sterling peut aussi être loué pour la somme de 250 livre sterling par mois.

Le robot de pointe est capable de lire les émotions et faire la conversation avec ses propriétaires.

Il est conçu pour vivre aux côtés de personnes et est capable d’imiter un comportement d’empathie et d’amour.

Mais ses créateurs ont inclus une clause dans le contrat de propriété qui interdit d’utiliser le compagnon de pointe pour “un but sexuel ou indécent”.

SoftBank, les créateurs du robot compagnon, ont exhorté ses clients “de ne pas développer des applications ou des actions sexy, obscènes ou violentes pour Pepper”.

Sex-Robots-Develop-Sex-Robots-Pepper-Ban-People-Sex-With-Robots-Ban-Sex-With-Hackers-Robots-Sex-Contract-UK-Roxxxy-Worlds

Le robot compagnon de pointe coûte 1300 livre sterling ou 250 livre sterling par mois

L’avertissement arrive après que des pirates informatiques ont développé un moyen de reprogrammer l’écran tactile suspendu au cou de Pepper pour afficher des images de seins.

Exploiter l’écran tactile pourrait provoquer des gémissements au robot et une sorte de déhanchement.

La clause dans le contrat de l’acheteur de Pepper stipule maintenant que le robot émotionnel ne doit pas être utilisé “pour une activité sexuelle et des actions à des fins indécentes ou dans le but de faire connaissance avec le sexe opposé”.

Les nouvelles arrivent après le lancement d’une campagne pour tenter de bannir le développement de robots sexuels ultra-réalistes.

L’utilisation de la robotique de pointe pour développer des poupées réalistes humaines capables d’exécuter des actes sexuels est “très inquiétant,” a déclaré le chef de la campagne Dr Kathleen Richardson.

“Nous pensons que la création de ces robots va contribuer à des relations préjudiciables entre les hommes et les femmes et les adultes et les enfants.”

Les “poupées sexuelles” sont de plus en plus réalistes, avec de nombreux fabricants qui cherche maintenant à construire une intelligence artificielle dans les produits.

Sex-Robots-Develop-Sex-Robots-Pepper-Ban-People-Sex-With-Robots-Ban-Sex-With-Hackers-Robots-Sex-Contract-UK-Roxxxy-Worlds-First

Les clients sont invités à «ne pas développer des applications ou des actions sexy, obscènes ou violentes pour Pepper”

Le professeur Adrian David Cheok, un roboticien de l’université de London City, a déclaré : “Bientôt il y aura des robots humanoïdes réalistes avec une intelligence artificielle. Certains d’entre nous tombent amoureux et ont des relations sexuelles avec des robots. Nous entrons dans un tout nouveau territoire d’éthique et de questions juridiques. Nous n’avons pas encore travaillé sur l’éthique pour les robots.”

Le professeur Cheok croit que le temps est venu de décider si oui ou non les robots ont des droits.

Il a ajouté : “Par exemple – avoir des relations avec un robot, lorsque vous êtes marié, signifie une tromperie ?”

Pendant ce temps, le Dr Helen Driscoll – chercheur sur la psychologie du sexe et les relations – estime que l’activité sexuelle avec des robots va devenir la norme dans les 50 années à venir.

“Le sexe avec les robots est déjà en progression et d’ici 50 ans avoir des relations physiques va sembler très primitif,” dit-elle.

Sex-Robots-Develop-Sex-Robots-Pepper-Ban-People-Sex-With-Robots-Ban-Sex-With-Hackers-Robots-Sex-Contract-Roxxxy-Worlds

Un homme se détend sur le canapé avec Roxxxy, le «premier robot sexuel du monde», selon ses créateurs

Un certain nombre d’entreprises sont déjà à l’œuvre pour le développement de robots sexuels avancées.

L’entreprise américaine de technologie True Companion croit qu’elle sera la première à commercialiser, avec Roxxxy – “le premier robot sexuel du monde» – plus tard cette année.

Le PDG de True Companion Douglas Hines voit un réel besoin des compagnons robotiques avancées comme Roxxxy.

“C’est une solution pour les personnes qui sont entre deux relations ou quelqu’un qui a perdu un conjoint. Les gens peuvent trouver le bonheur et l’épanouissement autre que par l’intermédiaire de l’interaction humaine.”

La firme américaine espère que Roxxxy sera finalement en mesure d’apprendre par elle-même et commencera à connaitre les goûts et les dégoûts de son propriétaire. Cependant pour le moment le robot humanoïde doit être mis à jour manuellement à l’aide d’un ordinateur portable – et un câble branché sur son dos.

“L’acte physique sexuel ne sera qu’une petite partie du temps que vous passerez avec un robot sexuel – la plupart du temps sera consacré à la socialisation et l’interaction,” croit le créateur de Roxxxy.

Roxxxy a déjà eu des milliers de pré-commandes. Chaque unité se vend pour la somme astronomique de 7000 dollars.

Source : Daily Express par Aaron Brown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *